Selon la police, trois policiers ont été blessés par des pierres lancées sur eux lors d’un incident survenu un jour avant les célébrations controversées de la Journée de Jérusalem, que les responsables de la sécurité ont exhorté le gouvernement à reconsidérer.

Des affrontements ont éclaté dimanche entre Palestiniens et policiers devant l’entrée du campus de l’Université hébraïque de Jérusalem, sur le Mont Scopus.

Les Palestiniens, dont beaucoup viennent du quartier voisin d’Isawiya à Jérusalem-Est, ont lancé des pierres sur les policiers, qui ont répondu par des grenades assourdissantes. La police a déclaré que trois officiers ont été blessés.

“Ils ne nous laissaient pas sortir de l’université”, a déclaré le professeur Avi Kluger, maître de conférences à l’Université hébraïque. “J’étais dans ma voiture et ils nous ont redirigés vers d’autres portes. Il y avait aussi des gens qui ne pouvaient pas partir à pied. Ils nous ont dit que la route menant à l’hôpital Hadassah était fermée, tout comme le chemin menant à l’Académie d’art et de design Bezalel, où ils lançaient des pierres.”

La capitale est en proie à des affrontements entre Palestiniens et policiers depuis un mois.

Plus tôt dans la journée de dimanche, des affrontements ont éclaté entre des manifestants palestiniens et des policiers à Jérusalem alors que des fidèles musulmans quittaient l’enceinte de la mosquée al-Aqsa après les prières de toute la nuit de Laylat al-Qadr, la nuit la plus sacrée de l’islam.

Source ynetnews: Clashes between Palestinians, cops outside Hebrew University in Jerusalem

0 0 votes
Évaluation de l'article