Une source de haut niveau du Shin Bet a qualifié l’enquête de “nouvelle étape dans les efforts de lutte contre le terrorisme menés l’année dernière contre la Force Al-Qods et les tentatives du Hezbollah de recruter des Arabes israéliens”.

Par JNS

Le Shin Bet a révélé jeudi l’existence d’un effort conjoint de la Force iranienne Al-Qods et du groupe terroriste libanais Hezbollah pour recruter des civils et des résidents israéliens et palestiniens afin de mener des activités terroristes en Israël.

Le réseau de recrutement a été découvert grâce à une enquête conjointe du Shin Bet, de l’unité d’enquête Lahav 433 de la police israélienne et d’autres agences de sécurité, a déclaré le Shin Bet dans un communiqué.

En août, Yasmin Jaber, une résidente de la vieille ville de Jérusalem qui travaille à la Bibliothèque nationale, a été arrêtée pour un interrogatoire, en raison de soupçons qu’elle avait été recrutée par le Hezbollah, selon le Shin Bet. Plusieurs des connaissances de Jaber ont également été mises en détention, dont un certain Tasnim al-Qadi, un résident de Ramallah qui a vécu en Turquie ces dernières années.

L’enquête a révélé que le Hezbollah organise des conférences au Liban pour les jeunes Palestiniens dans le but explicite d’identifier des recrues potentielles en Israël, en Judée et en Samarie. Jaber a été identifié comme une recrue potentielle lors d’une de ces conférences au Liban en 2015. Selon le Shin Bet, elle a reçu le nom de code “Racheel”, la forme arabe de “Rachel”.

Lors d’une visite ultérieure au Liban en 2016, Attaya Abu Samhadna et Muhammad al-Hajj Musa, des agents connus de la Force Al-Qods et de l’unité terroriste commune du Hezbollah, l’ont liée à un haut responsable de cette unité, connu sous le nom de “Fares Awda”.

Selon le Shin Bet, “Fares Awda” est le surnom de Jaafar Kabisi, qui est connu pour avoir été impliqué dans d’autres tentatives de recrutement en Israël, en Judée et en Samarie.

Jaber est restée en contact avec ses opérateurs du Hezbollah par le biais de messages secrets sur les médias sociaux, tels que Facebook et Instagram.

Dans le cadre de ses activités pour le Hezbollah, Jaber s’est rendue en Turquie pour des réunions, au cours desquelles elle a reçu des instructions de Rand Wahba, nom de code “Wafaa”, un agent du Hezbollah au sein de l’unité conjointe de lutte contre le terrorisme.

Lors de ces réunions, il a été clairement indiqué à Jaber que son rôle était de recruter des agents israéliens supplémentaires pour servir de cellule terroriste sous son commandement. Elle a reçu pour instruction de concentrer ses efforts sur le recrutement d’Arabes israéliens, et en particulier de femmes, en raison de leur plus grande liberté de mouvement en Israël.

Lors de son interrogatoire, l’ami de Jaber, Tasnim al-Qadi, a révélé qu’elle avait elle aussi rencontré des membres de l’unité terroriste commune lors d’une conférence au Liban en 2015, et qu’elle avait maintenu le contact avec eux depuis.

Al-Qadi a servi de liaison entre l’unité et Jaber, dans le cadre des canaux de communication clandestins utilisés par l’unité terroriste pour empêcher la divulgation de ses activités à des éléments en Israël, et a même reçu de l’argent de leur part.

Les enquêteurs ont découvert qu’en 2018, Al-Qadi avait également rencontré l’agent du Hezbollah Rand Wahba, et accepté l’offre de Wahba de la mettre en contact avec les agents du Hezbollah au Liban.

Jaber et Al-Qadi seront inculpés pour des infractions à la sécurité dans les prochains jours.

Une source de haut niveau du Shin Bet a qualifié l’enquête de “nouvelle étape dans les efforts de lutte contre le terrorisme menés l’année dernière contre la Force Quds et les tentatives du Hezbollah de recruter des Arabes israéliens”.

“Le Shin Bet, avec ses partenaires des forces de défense, continuera à travailler résolument pour contrecarrer toutes les activités terroristes et d’espionnage de l’Iran et du Hezbollah, y compris celles provenant de l’arène turque, et pour exposer tous les éléments en Israël, en Judée et en Samarie”.

Source: https://unitedwithisrael.org/

0 0 voter
Évaluation de l'article