“L’Iran a trois options : l’effondrement financier, la paix avec Israël ou la chute du régime”, déclare le chef adjoint de la police de Dubaï, Dhahi Khalfan Tamim.

Par MEMRI via JNS

Le chef adjoint de la police de Dubaï, le lieutenant général Dhahi Khalfan Tamim, a déclaré mardi que l’accord de normalisation entre Israël et les Émirats Arabes Unis est bon pour la stabilité et la sécurité régionales.

“Israël ne nous a jamais menacés. [Le président turc Recep Tayyip] Erdo?an l’a fait. L’Iran nous menace”, a déclaré M. Tamim à la télévision koweïtienne Diwan Al-Mullah Online TV.

Les affirmations du leader turc comme étant un champion des Palestiniens étaient une imposture, a déclaré Tamim. Erdo?an “colporte la cause palestinienne – rien de plus, rien de moins”, a-t-il déclaré.

Tamim s’est également demandé pourquoi un gouvernement devrait exiger l’approbation des Palestiniens pour signer un traité de paix.

“Est-il concevable que la décision des chefs d’État de signer ou non un accord avec un certain pays dépende de l’approbation de Mahmoud Abbas [le chef de l’Autorité palestinienne] ? Est-il concevable qu’un président ou un premier ministre fasse reposer sa décision sur Mahmoud Abbas ? Abbas lui-même est incapable de prendre une décision pour résoudre la cause [palestinienne], ou de négocier pour avancer ou reculer”, a-t-il déclaré.

“Si Abbas était un leader digne de ce nom, il aurait résolu le problème palestinien ou démissionné”, a ajouté M. Tamim.

Tamim a poursuivi en disant que ce n’était pas seulement les dirigeants, mais aussi le public dans les Etats du Golfe qui était mécontent des Palestiniens. Comment peut-on s’attendre à ce que l’opinion publique des Etats du Golfe favorise les Palestiniens alors qu’ils prient [les palestiniens] pour la destruction de ces pays dans leurs mosquées ? a-t-il demandé.

Il s’est ensuite adressé directement au chef du Hamas, Ismail Haniyeh, en disant : “Haniyeh, quand vous êtes hostile à l’Arabie Saoudite et que vous ouvrez vos bras à l’Iran, qui pensez-vous être ? Allez en Iran et laissez-les vous aider. Allez au diable !”

L’Iran a trois choix, qui mènent tous à Tel-Aviv, a-t-il dit.

“Il peut mourir économiquement, ou il peut signer un accord de paix avec Israël et coexister avec la région”, a déclaré M. Tamim. “La troisième option est la chute du régime des mollahs”.

Traduit de l’anglais: https://unitedwithisrael.org/hamas-can-go-to-hell-says-dubai-deputy-police-chief/

5 2 votes
Évaluation de l'article