Les chantiers navals d’Israël ont reçu des commandes pour leur navire de patrouille, l’VPO 45, et la première vente d’un navire Sa’ar S-72, pour La marine nigériane.

Ce contrat va permettre aux autorités nigérianes de protéger les installations pétrolières au Nigeria, selon Noam Latsav, directeur général de Israel Shipyards (chantiers navals).

En 2010 déjà deux navires de type Shaldag, armés par Israel Shipyards, ont été vendu pour la marine de guerre nigériane pour un montant de 25 millions de dollars afin de projeter la région pétrolifère du Delta du Niger, un bassin prolifique, situé pour l’essentiel au Nigéria. La menace émanait du principal groupe armé du Nigeria, le Mouvement pour l’émancipation du delta du Niger (MEND).

L’armée nigériane entretient une étroite coopération militaire avec Israël.

Plusieurs de ses officiers nigérians étant en effet entraînés sous le commandement du colonel David Zini, un vétéran de la célèbre unité des forces spéciales Sayeret Matkal, et fait partie de la 98e Division du commandement central.

Des conseillers militaires israéliens aident les nigériens pour l’utilisation de drones de combat produits par la société Aeronautics Defense Systems, dont le siège est situé dans la banlieue de Tel-Aviv et la sécurité à l’aéroport international d’Abuja

Les nouveaux bâtiments livrés pour la marine de guerre nigériane; le Sa’ar S-72 et le navire de patrouille, l’VPO 45.

Le Sa’ar S-72 a une longueur de 71,8 m, une portée de 3200 milles, un déplacement de 800 tonnes et une vitesse de pointe de 30 nœuds nautiques,

En septembre 2019, les chantiers navals d’Israël ont vendu deux VPO 45, d’une longueur de 45,7 m, d’une portée de 3 000 km, d’une capacité de 290 tonnes et d’une vitesse maximale de 24 nœuds nautiques. Le chantier a commencer à les construire.

Les Chantiers navals d’Israël ont dévoilé leur nouveau patrouilleur hauturier polyvalent, baptisé OPV-45, au salon IMDEX ASIA 2019 qui s’est déroulé à Singapour en fin mai 2019.

Le VPO-45 est conçu pour une vaste gamme de missions navales, paramilitaires et HLS, et peut transporter une variété de charges utiles selon les besoins de la mission. 

L’OPV 45 est entraîné par des hélices à pas fixe et les centrales électriques dépendent des besoins du client. Le navire peut supporter des systèmes de canon naval stabilisés jusqu’à 30 mm en position principale et des mitrailleuses de 12,7 mm.

Le VPO-45 facilite la patrouille et la surveillance en haute mer et appuie un large éventail de missions en haute mer telles que la protection des installations et des ZEE, l’interdiction des activités antiterroristes, de contrebande et illégales, l’embarquement et le débarquement des forces d’intervention et les opérations de combat naval à courte portée, notamment les missions anti-pirates et de recherche et sauvetage.

Le nouveau navire peut également être équipé pour minimiser les transits d’immigration illégale, la protection et le contrôle de la pêche et les activités anti-pollution.

Equipé de stations d’armes avancées, de systèmes électro-optiques, radar et de communication, l’OPV-45 a une longueur hors tout de 45,7 m, une vitesse soutenue supérieure à 24 nœuds et un pont de commandement permettant une observation à 360°.

Pour les missions nécessitant une interception à grande vitesse, le VPO-45 peut transporter un canot pneumatique à coque rigide (RHIB) de 7,20m. Le RHIB peut être rapidement, facilement et sans grue mis à l’eau ou récupéré dans et hors de l’eau, pendant que le bateau est en mouvement.

Le pont de travail de l’OPV-45 peut transporter jusqu’à deux conteneurs de 20 pieds. Le navire peut accueillir un équipage de 16 à 24 personnes, plus un espace supplémentaire pouvant accueillir jusqu’à 24 personnes pour des missions impliquant des forces spéciales, des opérations de recherche et sauvetage, des survivants, des naufragés, etc.

« L’OPV-45 est un ajout important au portefeuille des chantiers navals israéliens, offrant la solution la plus rentable du marché aujourd’hui », a déclaré Eitan Zucker, PDG. « Le VPO-45 est un autre exemple de notre capacité à prévoir et à répondre aux besoins du marché. »


Israel Shipyards Ltd a lancé un nouveau VPO pour la marine chypriote.

Israel Shipyards Ltd., une entreprise de construction et de réparation navale de premier plan pour les marchés naval et maritime vend un nouveau VPO pour la marine chypriote.

Le VPO a été commandé en décembre 2015 et a été livré à Chypre vers la fin de l’année 2017, pour être utilisé pour protéger la zone économique exclusive (ZEE) de Chypre. Le projet est évalué à des dizaines de millions d’euros.

Le nouvel OPV peut supporter 430 tonnes, une longueur totale de 62 mètres, une vitesse maximale de 32 nœuds et transporte jusqu’à 30 membres d’équipage plus une unité des forces spéciales.

Plusieurs systèmes sophistiqués sont installés sur le navire, dont 2 stations d’armes Rafael Typhoon, des radars avancés, des charges utiles électro-optiques, des systèmes de communication, notamment des communications par satellite, des systèmes de navigation, des systèmes de commandement et de contrôle, etc.

Pendant ce temps, le chantier construit de plus en plus d’exemplaires de son vaisseau de patrouille rapide Shaldag. Les variantes de Shaldag – Mk II, III, IV et V – sont décomposées par taille pour répondre aux besoins spécifiques de l’utilisateur. La marine israélienne, par exemple, exige généralement de petits navires rapides pouvant être conduits par de jeunes marins.

Jusqu’à présent, 33 Shaldags ont été vendus dans le monde entier. Selon un exposé présenté par Latsav, le Mk II, utilisé en Afrique et en Amérique du Sud, a une longueur de 25,3 m, une portée de 650 km, une vitesse maximale de 45 nœuds nautiques et déplace environ 58 tonnes.

Les bateaux de patrouille rapide (FPB) de classe SHALDAG sont construits par Israel Shipyards Limited (ISL) pour répondre aux exigences de sécurité côtière des marines du monde entier.

Le Mk III, utilisé par la marine israélienne, a une longueur de 26,3 m, une portée de 700 milles nautiques, une vitesse de pointe de 45 nœuds nautiques et déplace environ 72 tonnes .

Le Mk IV, utilisé par la police roumaine, a une longueur de 26,3 m, une portée de 700 milles nautiques, une vitesse de pointe de 45 nœuds nautiques et déplace 72 tonnes.

Le Mk V, qui est utilisé en Europe de l’Est, mesure 32,6 m de long, a une portée de 1 000 km et une vitesse maximale de 40 nœuds et déplace 95 tonnes.

Souhail Ftouh

0 0 voter
Évaluation de l'article