Dans le cadre d’un accord, des étudiants émiratis seront transportés par avion à Jérusalem pour étudier à l’école de cinéma et de télévision Sam Spiegel d’Israël.

Les agences cinématographiques d’Israël et des Emirats Arabes Unis ont annoncé lundi un accord de collaboration dans le domaine de la production télévisuelle, le dernier développement en date qui fait suite à un accord négocié par les Etats-Unis entre les deux pays pour normaliser leurs relations.

La Commission cinématographique d’Abu Dhabi, une agence gouvernementale émiratie, a déclaré qu’elle était parvenue à un accord avec le Israeli Film Fund et une école de cinéma de Jérusalem cherchant à renforcer les liens commerciaux par le biais de programmes de formation à la coproduction cinématographique et télévisuelle et de festivals de films communs.

Dans le cadre de cet accord, des étudiants émiratis seront transportés par avion à Jérusalem pour étudier à l’école de cinéma et de télévision Sam Spiegel d’Israël.

Les agences cinématographiques ont salué cet accord comme un moyen d’approfondir la “compréhension culturelle” entre les pays.

Les Émirats Arabes Unis, ainsi que le Bahreïn, ont signé des accords historiques pour établir des liens diplomatiques complets avec Israël lors d’une cérémonie à la Maison Blanche la semaine dernière.

L’initiative des Émirats Arabes Unis d’établir des liens économiques longtemps cachés avec Israël a déjà généré une série étourdissante d’engagements à coopérer dans de nombreux domaines.

Ces accords reflètent un Moyen-Orient en mutation dans lequel les préoccupations communes concernant l’ennemi juré qu’est l’Iran ont pris le pas sur le soutien arabe traditionnel aux Palestiniens, qui s’opposent farouchement à la normalisation dans le cadre de leurs efforts pour avoir leur propre État indépendant.

4.5 2 votes
Évaluation de l'article