Le chef de l’hôpital de Galilée plaide auprès du Liban pour que des victimes de la catastrophe de Beyrouth soient envoyées en Israël.

Par Benjamin Kerstein, The Algemeiner

Le chef de l’un des plus grands hôpitaux du nord d’Israël a appelé mercredi le gouvernement libanais à accepter une offre d’aide israélienne après l’explosion meurtrière de Beyrouth.

Suite à l’explosion massive dans la capitale libanaise mardi qui a tué plus d’une centaine de personnes et blessé des milliers d’autres, Israël a officiellement offert une aide humanitaire au Liban. Jusqu’à présent, il n’y a pas eu de réponse.

Dans une interview avec le quotidien israélien Yediot Aharonot mercredi, le Dr. Masad Barhoum – directeur du centre médical de Galilée à Nahariya – a exhorté le Liban à laisser Israël fournir de l’aide et a lancé un appel à la paix entre les deux pays.

Se référant à un point de passage sur la frontière israélo-libanaise, M. Barhoum a déclaré : “L’État d’Israël est prêt à ouvrir un hôpital de campagne au sud de Rosh Hanikra, mais il est beaucoup plus rapide de nous envoyer des patients pour que nous puissions les traiter”.

“J’ai tendu la main au président du Liban et lui ai dit que j’ouvrais les portes de l’hôpital afin de recevoir tout blessé”, a-t-il ajouté. “Chaque minute qui passe, plus de personnes vont mourir, et malheureusement, nous savons que dans ces incidents, il peut y avoir un effondrement du système de santé”.

S’exprimant en arabe, M. Barhoum a poursuivi : “Ce sera peut-être la dernière grande catastrophe du Liban. Peut-être que nous pouvons nous aider les uns les autres et apporter la paix”.

Barhoum n’était pas le seul à lancer cet appel. Le centre médical Sourasky de Tel-Aviv a fait une déclaration officielle, disant : “Nous sommes prêts à apporter l’aide nécessaire et à recevoir tout blessé.”

S’adressant directement au peuple libanais, le centre médical a déclaré: “Soyez forts, et montrez nous paix et fraternité.”

Le professeur Yitshak Kreiss – directeur général du centre médical Sheba à Tel Hashomer – a déclaré que son hôpital pourrait accueillir des Libanais blessés dans l’explosion, en disant : “Il est de notre devoir d’aider tous ceux qui en ont besoin, et en particulier nos voisins”.

“Nous sommes préparés et prêts pour toute tâche qui nous est assignée”, a-t-il ajouté.

Le centre médical Ziv à Safed et le campus de soins de santé Rambam à Haïfa ont également offert leur aide au Liban.

Traduit de l’anglais : https://unitedwithisrael.org/arab-israeli-doctor-begs-lebanon-to-send-wounded-to-israel/

3.7 6 votes
Évaluation de l'article