| More

Le ministre de l’Education, Guideon Saar, a annoncé lundi 23 mai 2011 que la prochaine année scolaire sera placée sous le signe d’un « mode de vie sain ». L’accent sera mis dans les écoles sur l’importance d’une bonne nutrition, de l’activité sportive et la mise en garde contre l’excès de poids.

Une étude récente en Istael a démontré que seulement 14 % des enfants respectent l’apport quotidien recommandé de fruits et de légumes. Cela représente un manque important de vitamines et de minéraux. Il faut encore y ajouter les faits suivants : au cours des 20 dernières années, la proportion d’enfants de 6 à 11 ans en surpoids a doublé, le nombre d’adolescents en surpoids a triplé et une étude effectuée en 2009 a constaté que l’obésité augmente de façon significative le risque de carences en nutriments.

Le faible apport de fruits et de légumes, la hausse des taux d’obésité, les choix alimentaires restreints – en présence d’un ou plusieurs de ces facteurs, les enfants risquent d’avoir une mauvaise nutrition. Une bonne formule de multi vitamines, qui est édulcorée naturellement pour ne pas causer de pics de glycémie, peut aider à réduire ce risque.

On ne le dira jamais assez, mais le repas le plus important de la journée est le petit déjeuner. L’école étant un lieu où l’enfant se dépense à la fois physiquement et intellectuellement, il est donc très important de le bien nourrir. Idéalement, un petit déjeuner sain et équilibré doit contenir des produits laitiers, des céréales ou du pain, des fruits et un verre d’eau. Un petit déjeuner incomplet ou mal équilibré a des répercussions sur les facultés de concentration et de mémorisation de votre enfant. En effet, si celui-ci n’est pas nourri comme il se doit, sa faculté d’apprentissage sera fortement affectée dès les premières heures de cours.

Des études ont confirmé que la consommation d’aliments qui contiennent des vitamines et les minéraux jouent un rôle clé dans le niveau de développement de l’intelligence de l’enfant.

Aujourd’hui, les vitamines pour enfants sont aussi proposées en délicieux comprimés croquables et en poudres faciles à mélanger à de l’eau ou du jus de fruits, de sorte qu’ils ne se rendront même pas compte qu’ils boivent quelque chose de bon pour la santé! Les multi vitamines ne remplacent pas les repas appropriés ni les bonnes habitudes nutritionnelles, mais elles les complètent; elles vous permettront de combler les besoins nutritionnels de votre enfant en dépit des problèmes alimentaires courants pendant l’enfance, du genre phobie du brocoli.
Selon Dr Serenity Aberdour, encore mieux, la femme peut aider au support de la santé de son enfant en prenant une multi vitamines pendant la grossesse. Les multi vitamines prénatales sont disponibles depuis longtemps et une recherche récente nous montre l’impact important que la prise d’une simple multi vitamine prénatale peut avoir sur la santé de l’enfant : et la réduction des malformations à la naissance.
• 48 % réduction des malformations du tube neural
• 39 % moins de malformations cardiovasculaires
• 47 % moins de déformations des membres
• 58 % moins de fissures palatines
• 53 % moins de déformations du tube urinaire
• 63 % réduction de l’hydrocéphalie
Réduction des risques de cancer infantiles:
• 36 % réduction du risque de leucémie infantile
• 18 % réduction du risque de tumeur cérébral infantile
• 47 % réduction du risque de neuroblaste

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*