Les hôpitaux israéliens réalisent un record mondial dans le parrainage des centres d’innovation

 

Les hôpitaux israéliens ne sont pas seulement des centres de guérison pour les patients; ils émergent également en tant que centres d’innovation et de recherches médicales et ils génèrent ainsi des profits qui leur permettent d’atteindre l’autosuffisance financière lorsque les innovations technologiques des hôpitaux israéliens sont vendues sur le marché américain.  

Les partenariats scientifiques sont de plus en plus importantes pour les hôpitaux israéliens qui multiplient le nombres des Programmes d’innovation et les technologies novatrices.

On pense que le nombre de centres d’innovation ou d’accélérateurs de recherches scientifiques en soins de santé parrainés par des hôpitaux est plus élevé par habitant en Israël que partout ailleurs dans le monde. Aux États-Unis aussi, plusieurs centres d’innovation ont vu le jour dans des hôpitaux renommés, notamment la clinique Mayo, le centre médical Cedars-Sinai, la clinique Cleveland et le Boston Children’s Hospital.

Les hôpitaux israéliens et l’innovation clinique au service des patients ici et ailleurs dans le monde.

Les hôpitaux israéliens hébergent de plus en plus de centres d’innovation dans le secteur de la santé qui innovent dans les pratiques, les comportements, les technologies ou les façons de faire et qui sont mises en action et intégrés dans les équipes médicales.

Ces plateformes de l’innovation facilitent et accélèrent l’implantation des innovations au cœur des activités de soins et de services, d’enseignement, de recherche, de promotion de la santé et de gestion.

Des projets d’innovation naissent entre des équipes expertes et des start-ups. Ces projets qui accompagnent les innovations touchent, par exemple, les médicaments, les équipements médicaux, des applications mobiles ou des plateformes web. Ils servent également de porte d’entrée pour les demandes de partenariat venant de l’industrie.

Ces centres d’innovation offrent de nombreux bénéfices pour les équipes médicales afin d’améliorer la santé de la population par un gain de pertinence et de performance, de qualité, d’efficience ou d’expérience pour les soins aux patients.

C’est le rêve fou qui se réalise ici avec l’innovation clinique et le solide réseau de mentorat grâce à des partenariats avec des membres du corps professoral israélien et des chefs de file du secteur privé.

Israël est le pays qui a le plus d’innovateurs par habitant dans la communauté facultaire et universitaire pour imaginer des dispositifs, techniques diagnostiques, plateformes, processus et programmes novateurs qui amélioreront les soins de santé.

Le pays vit une révolution technologique qui transforme la pratique médicale. En encourageant les excellentes idées et en donnant auc innovateurs les outils et les échanges avec des entrepreneurs chevronnés dont ils ont besoin pour réussir, les israéliens favorisent une innovation qui aura un effet concret et durable sur les soins aux patients.

Tous les projets d’excellente qualité et les équipes lauréates ont un soutien et une expertise en démarrage d’entreprise.

Grâce aux Programmes d’innovation des hôpitaux israéliens, les innovateurs cliniques auront maintenant accès à un environnement qui les aidera à transformer leurs idées en solutions concrètes et viables.

De concert avec des partenaires de nouvelles collaborations seront forgées afin de commercialiser des dispositifs médicaux et d’autres innovations visant à améliorer les soins de santé.

Centre d’innovation du centre médical Sheba, l’expertise et le dévouement

Né avec Israël en 1948, Sheba Medical Center Tel HaShomer est le centre médical le plus grand et le plus complet du Moyen-Orient. Sheba est le seul centre médical en Israël qui combine un hôpital de soins aigus et un hôpital de réadaptation sur un campus, et il est à la pointe des traitements médicaux, des soins aux patients, de la recherche et de l’éducation.

Le centre médical du Sheba Medical Center Tel HaShomer, le plus vaste et le plus complet du Moyen-Orient, accueil  le centre d’innovation Sheba ARC  (Accelerate Redesign Collaborate)

En 2017, Sheba a ramené en Israël la Dre Nathalie Bloch – elle a obtenu son diplôme de médecine à l’Université de Tel Aviv et sa maîtrise en administration publique à l’Université Harvard – après 14 ans à Boston pour construire et diriger l’ARC avec le directeur de l’innovation, Eyal Zimlichman.

Actuellement, 20 projets menés par des médecins de Sheba sont en incubation à l’ARC. On utilise l’apprentissage automatique pour suivre l’évolution de la dégénérescence maculaire et prédire quel traitement convient le mieux à chaque patient. Un autre utilise des capteurs et une application smartphone pour permettre aux patients en cardiologie déchargée de faire une réadaptation cardiaque à domicile, à distance.

«Nous encourageons et aidons les médecins à proposer leurs propres idées que nous pourrions transformer en une véritable technologie», a déclaré M. Bloch.

De plus, ARC héberge 11 startups spécialisées dans la santé numérique de l’extérieur de l’hôpital. «Nous les aidons à concevoir des projets pilotes de validation de principe sur des données ou sur des patients. Il y a toujours un chercheur principal de Sheba qui dirige chaque projet », explique Bloch.

ARC collabore avec des sociétés telles que Google, Boston Scientific et J & J Pharma, qui extraient des données Sheba pour développer des produits de santé numériques.

ARC collabore également avec des instituts universitaires nationaux et étrangers – y compris le nouveau programme de MBA d’IDC Herzliya sur l’innovation dans le secteur de la santé – et collaborera avec le Japonais OKI Electric Industry dans un projet de recherche sur la prévention de la démence.

L’un des aspects uniques d’ARC est son partenariat avec le fonds de capital-risque du secteur privé Triventures of Herzliya. «Nous avons également un bureau à Silicon Valley et nous aidons les startups israéliennes à commercialiser leurs produits au niveau mondial», a déclaré Michal Geva, cofondateur et partenaire de Triventures.

Triventures-ARC (TV-ARC) a levé un fonds d’amorçage de 45 millions de dollars pour investir dans des solutions de santé prometteuses basées sur des données issues d’ARC. Sheba aura droit à 20% de ses bénéfices futurs.

Le Dr Peter Fitzgerald, cardiologue intervenant en Californie, cofondateur et associé directeur de Triventures, a déclaré que TV-ARC «est un modèle unique et révolutionnaire qui démontre la montée en puissance d’Israël en tant que plaque tournante mondiale de l’innovation dans le secteur de la santé.

Bien entendu, Israël possède aussi une puissante scène d’accélérateurs / incubateurs de soins de santé en dehors du milieu hospitalier. Ces programmes – parmi lesquels Trendlines Medical, eHealth Ventures, FutuRx, Alon MedTech Ventures, NGT3, RAD BioMed Accelerator, Samsung Runway et MedXelerator – bénéficient souvent du soutien du gouvernement et de sociétés internationales de santé, de produits pharmaceutiques.

Selon le rapport sur la santé numérique 2017-2018 de la Start-Up Nation Central, le gouvernement israélien envisage également de créer des laboratoires d’innovation pour la santé numérique.

 Innovation en matière de santé à Haïfa, une reconnaissance importante

L’incubateur de santé numérique MindUP basé à Haïfa, fondé en 2016, est une entreprise commune des centres médicaux Rambam, Medtronic, IBM, Pitango Venture Capital et Impact 1st Investments. Les trois quarts de ses fonds proviennent de l’autorité israélienne de l’innovation du ministère de l’Économie.

C’est la première fois en Israël, et peut-être dans le monde, qu’une agence gouvernementale et un hôpital sont partenaires dans un incubateur“, déclare le Dr Rafi Beyar, directeur général de Rambam, affilié à la faculté de médecine Technion.

Les huit startups actuellement dans MindUP développent des approches avancées dans des domaines tels que les maladies cardiovasculaires et la surveillance du débit sanguin; collecte de selles pour analyse; prévenir les chutes chez les patients âgés; surveillance et analyse de la fonction respiratoire; et mesurer la pression oculaire chez les patients atteints de glaucome à domicile.

MindUP doit, sur 10 ans, constituer entre 30 et 40 entreprises de dispositifs médicaux et de santé numérique; chacun reçoit un financement pour deux ans. “Dans le processus d’identification des entreprises appropriées, nous en avons vu plus de 300”, a déclaré Dr Rafi Beyar.

Un hôpital donne une valeur majeure à un incubateur comme celui-ci“, ajoute-t-il.

Nous avons le pouvoir professionnel de donner des conseils cliniques sur ce qui aura le meilleur potentiel, et nous servons de site d’évaluation dès qu’une entreprise passe à la phase d’essais cliniques. En outre, des idées émanent de l’hôpital via la société de transfert de technologie Rambam MedTech.

Les produits les plus prometteurs seront préparés pour le marché américain des soins de santé au Biomedical and Digital Health Innovation Centre à Atlanta, grâce au le nouveau partenariat entre Rambam et le Global Center for Medical Innovation du Georgia Institute of Technology.

Bien que MindUP ait son siège hors site, Rambam construit actuellement une tour de la Helmsley Health Discovery Tower sur le campus qui hébergera une initiative d’innovation intégrant également l’Université de Haïfa et le Technion, explique Beyar, qui organise une conférence annuelle sur l’innovation dans le secteur de la santé avec un partenaire de Hadassah Centre médical à Jérusalem.

 L’innovation à Hadassah de Jérusalem et le partenariat scientifique

Le Centre médical Hadassah et IBM Israël ont récemment lancé un accélérateur numérique-santé d’une durée de six mois pour les jeunes startups en phase de démarrage. IBM fournit des conseils d’experts et un accès gratuit à des outils, notamment le nuage IBM.

Nous allons rendre l’infrastructure clinique et de recherche accessible aux entreprises du programme, ainsi qu’au personnel médical de l’hôpital et aux professionnels soutenant divers aspects du développement“, a déclaré le Dr Tamar Raz, PDG de Hadasit, la société de transfert de technologie de Hadassah Medical Organization.

Le nouvel accélérateur est installé dans l’espace de travail Biohouse de 1 300 mètres carrés, ouvert en juin 2018 sur le campus Ein Kerem de Hadassah, à l’intention des entrepreneurs en innovation médicale.

Biohouse utilise Hadassah comme site pilote avant de s’étendre à d’autres hôpitaux israéliens, puis à l’international, a déclaré le fondateur, Yaki Zinger. «Nous introduisons des sociétés de biomed dans des centres médicaux et leur apportons une valeur ajoutée. Nous connectons également les hôpitaux en Israël et dans le monde entier en créant une communauté. ”

Shai Melcer, PDG de Biohouse, explique que ses membres comprennent des startups spécialisées dans la santé numérique, les dispositifs médicaux et la bio-pharmacie, à toutes les étapes, y compris Gamida Cell et  aussi BrainStorm Cell Therapeutics.

«Biohouse étant une entité privée reliée à de nombreux centres médicaux, nous disposons d’une plate-forme nous permettant d’interagir avec des startups internes et externes», déclare Melcer. «Les sociétés membres de Biohouse reçoivent une assistance complète du centre médical hôte et de tout ce dont elles ont besoin, y compris des partenariats stratégiques avec des investisseurs et le secteur

Les hôpitaux privés à la pointe aussi dans innovation, le réseau Assuta

Assuta, le plus grand réseau d’hôpitaux privés en Israël avec huit sites, de Haïfa à Beersheva, appartient à Maccabi, la deuxième plus grande organisation d’entretien des soins de santé d’Israël, et dispose d’une nouvelle division Ventures et innovations dans les centres médicaux d’Assuta. Les données de Maccabi de 2,2 millions de patients sont disponibles pour les startups acceptées dans le nouvel accélérateur ALaunch à Assuta Tel Aviv.

«Tous les hôpitaux peuvent proposer des sites de recherche clinique, mais nous apportons également une valeur ajoutée aux entreprises grâce à notre fonds ALIVE Israel Healthtech», déclare le professeur Ari Shamiss, PDG d’Assuta.

Le fonds lève 50 millions de dollars au départ pour investir dans des sociétés en phase de développement avancé dans les domaines des dispositifs médicaux (75%) et de la santé numérique (25%).

Les toutes premières startups ALaunch appliquent le big data, l’Intelligence Artificielle et l’apprentissage automatique aux domaines de la Fécondation in vitro de la pathologie et de la radiologie.

«Notre critère le plus important est de savoir comment cela va apporter de la valeur à un patient spécifique ou à un groupe de patients tout en réduisant les coûts pour l’ensemble de l’écosystème, par exemple des biopsies plus précises», explique Shamiss.

«En raison de notre taille et de notre volume de services, nous pouvons abréger le processus de réglementation et de création de la startup en créant une sorte de laboratoire en Israël. Nous pouvons signer des accords commerciaux avec les startups et augmenter leur valorisation pour offrir un avantage commercial immédiat. Nous prenons une partie des droits financiers plutôt que des capitaux propres.

Assuta construit des partenariats stratégiques en Amérique du Nord et en Europe, notamment avec le consortium d’innovation Junto sur les technologies de la santé numérique à New York.

Shamiss cite l’exemple de la start-up de cybersécurité israélienne CyberMDx. «Nous avons créé un laboratoire pour leur développement et avons utilisé notre réseau en Amérique du Nord pour les acheminer vers des hôpitaux américains stratégiques. Les start-ups israéliennes en fin de phase ont généralement du mal à entrer sur le marché américain ou européen car elles ne se sont pas adaptées à ces systèmes. ”

Shamiss s’attend à ce que ces avantages réduisent le temps nécessaire pour mettre la nouvelle technologie israélienne au chevet des patients – trois à cinq ans au lieu de sept à dix ans.

Les innovations passionnantes des startups de l’hôpital Sourasky Tel-Aviv

Le centre médical Sourasky de Tel-Aviv est un autre hôpital israélien en faveur de l’innovation, avec un atelier sur les accélérateurs d’appareils médicaux et l’innovation sous l’aile de son bureau d’innovation et de transfert de technologie.

Ici une équipe a mis au point une application novatrice utilisant des lunettes de réalité virtuelle pour analyser les mouvements des yeux et de la tête et mesurer divers paramètres de santé, ce qui permet de diagnostiquer plus rapidement et précisément les commotions cérébrales et d’autres troubles neurologiques.

Les recherches ont révélé l’immense potentiel de l’analyse des mouvements des yeux et de la tête. Cette application va améliorer drastiquement la précision, la capacité clinique et le confort des patients lors du diagnostic et du traitement des troubles neurologiques.

Le centre médical Sourasky de Tel-Aviv accueil aussi une startup qui propose un traitement personnalisé de la dépression au moyen de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage profond. Cette innovation clinique aidera à accélérer la commercialisation de cette technologie qui va avoir une incidence positive sur la maladie qui représente le plus lourd fardeau à l’échelle mondiale.

Une autre firme qui a un partenariat avec le centre médical Sourasky met au point une technologie de nouvelle génération de curiethérapie à haut débit de dose pour des traitements anticancéreux ciblés.

Une autre a développé une plateforme de détection des protéines véritablement modulable au moyen des avancées en nanotechnologie ADN.

Le centre médical Sourasky de Tel-Aviv accueil aussi une startup qui travail sur l’expertise et les connaissances dans les programmes d’innovation en chirurgie et le développement de produits et la commercialisation dans le domaine chirurgical.

Enfin une autre startup a créé un modèle novateur de tige fémorale poreuse réalisée en impression 3D qui minimise la perte osseuse après un remplacement total de la hanche.Ce projet 3D de l’innovation clinique a été validé pour contribuer à améliorer les résultats cliniques des patients qui ont besoin d’un remplacement de la hanche.

Ces firmes auront accès à l’expertise et aux installations de simulation de calibre mondial où des bureaux leur seront réservés, ainsi qu’au soutien d’experts des affaires, du marketing et des communications qui les aideront à mettre à l’essai, à développer et à soutenir leur projet.

Les équipes pourront également profiter du programme de mentorat et des activités de formation professionnelle des hôpitaux israéliens. Les entreprises en démarrage peuvent aussi bénéficier d’une tournée de démonstration aux États-Unis organisée, ainsi que d’autres ressources de soutien.

Enfin, tous les startups innovateurs auront accès aux programmes d’accélération en technologie médicale dans le cadre d’un partenariat entre les hôpitaux et Le Centre Israélien d’Innovation.

Souhail Ftouh