| More

Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook a annulé sa visite prévue le 9 et 10 mai dans la plus ancienne synagogue d’Afrique sur l’île de Djerba.

Mark Zuckerberg, le co-fondateur et PDG de Facebook été l’invité d’honneur du pèlerinage de la Ghriba. Il a en effet été convié à participer à une grande cérémonie religieuse par la communauté juive de Djerba.

La visite de Zuckerberg aurait été une occasion pour réhabiliter l’image de Tunisie et promouvoir le tourisme national qui est en berne , mais les propos racistes d’une élue d’Ennahdha (le parti islamiste au pouvoir) ont découragé le créateur de Facebook à se rendre en Tunisie.

La semaine derniére, une islamiste qui siège à la constituante tunisienne, attirant l’attention sur la vente de terrains de l’île de Djerba à des juifs, avait fait comparé la situation dans la plus grande île des côtes d’Afrique du Nord avec une « seconde Palestine ». L’élue raciste de parti au pouvoir d’Ennahdha a propopsé d’imposer des restrictions juridiques à l’acquisition légale de biens immobiliers par des juifs.

Ces déclarations ont choqués les membres de communauté juive de Djerba qui sont censés avoir les mêmes droits et les mêmes devoirs que ceux de tous les citoyens Tunisiens.

Par cette proposition la député d’Ennahdha a dénigré les juifs tunisiens, ravivant ainsi les sentiments antisémites dans la rue tunisienne. Le parti islamiste en pouvoir n’ a pas condamner ces propos racistes et antisémites jusqu’à la redaction de ces lignes.

Mark Zuckerberg , lui meme de confession juive, a exprimé de sa part son incompréhension face à cet antisémitisme. Le Directeur General de Facebook, a décidé d’annuler sa visite prévue cette semaine sur l’île du sud de la Tunisie.

Après les appels honteux aux meurtres des juifs par les islamistes en public et sur les pages de facebook ainsi que les paroles et messages de haines de discrimination qui n’ont pas passé inaperçus, l’image de la Tunisie est entachée par l’antisémitisme.

Les islamistes tunisiens n’ont pas compris que chaque fois qu’un Juif tunisien est injurié en tant que Juif, c’est une tache sur toute la Tunisie.

Ce pays qui est tombé en premier, en octobre dernier, entre les mains des islamistes semble atteint aujourd’hui d’un fanatisme religieux dévoyé qui menace les Juifs, comme il menace le reste des tunisiens.

Les promoteurs de l’antisémitisme musulman en Tunisie doivent nous inciter à les prendre au sérieux. La question de l’antisémitisme n’est pas la question des Juifs.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*