| More

Il y a 45 ans la ville de Jérusalem, était libérée, et redevenait la capitale éternelle de l’État d’Israël. La libération de Jérusalem Est, par les soldats de l’armée israélienne, a eu lieu après les durs combats qui les ont opposés à l’armée jordanienne, laquelle a été humiliée dans une bataille qui a finit par une grande victoire israélienne.

C’est aujourd’hui, le 28 Iyar, l’anniversaire de la libération de Jérusalem et du Mont du Temple connu par ‘Yom Yeroushalayim’ (Jour de la réunification de Jérusalem).

La Journée de Jérusalem marque la réunification de Jérusalem, qui a eu lieu au cours de la Guerre des Six Jours en 1967, après 19 ans ou la ville était divisée entre Israël et la Jordanie.

Ce jour de gloire est fêté en Israël, et dans les synagogues où un office spécial y est célébré par tous ceux qui sont attachés à la terre d’Israël et à Jérusalem sa capitale. Des milliers d’Israéliens participeront ce dimanche, 20 mai 2012, à la traditionnelle ”marche des drapeaux” dans les rues de la capitale, fermées pour l’occasion à la circulation.

Une grande marche des drapeaux, en présence de jeunes religieux-sionistes venus de tout Israël, devrait avoir lieu dans la ville cet après-midi. L’année dernière, des dizaines de milliers de jeunes ont participé à la marche.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a assisté à la cérémonie officielle à la Colline des Munitions, le site qui a connu d l’une des plus importantes batailles pour la libération de Jérusalem en 1967. Ce matin déjà, la réunion hebdomadaire du cabinet a eu lieu sur ce site.

A l’occasion de l’ouverture des festivités du Yom Yéroushalaïm à la Colline des Munitions, le Premier ministre Binyamin Netanyahu a déclaré :

“Il faut un engagement fort pour la réunification de Jérusalem et son développement ce qui signifie beaucoup d’argent et de l’investissement éclairé dans les infrastructures, l’éducation, le tourisme, des décisions qui seront prises aujourd’hui même par le gouvernement pour assurer l’avenir de Jérusalem comme capitale éternelle d’Israël”.

Le gouvernement a décidé d’allouer un budget de 20 millions de shekels au site historique de la Colline des Munitions dans le but de porter à la connaissance du grand public l’épopée du combat qui s’y déroula lors de la Guerre des Six-Jours en 1967.

“Ce site symbolise l’héroïsme et le sacrifice sans lesquels Jérusalem n’aurait pu être réunifiée, il fera désormais partie du patrimoine national afin que les générations futures puissent tirer les leçons du passé”, a déclaré le Premier ministre israélien.

Plusieurs députés de la droite parlementaire israélienne, comme Michael Ari Ben et Uri Arieli, ont mené une petite délégation sur le Mont du Temple ce dimanche matin, dans le but d’exprimer leur fidélité à l’endroit le plus saint de Jérusalem, le jour où le pays célèbre la réunification de la ville. Les députés et leurs partisans ont réussi à prier sur le site, une activité normalement interdite aux juifs.

A l’occasion du Yom Yeroushalaïm, célébré ce dimanche, le tramway de Jérusalem est gratuit. Bonne fête à tous les habitants de la capitale.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*