| More

Les corps de quatre victimes, Jonathan Sandler, 30 ans, professeur de religion, et de ses deux fils Gabriel, 4 ans, et Arieh Sandler, 6 ans, et de la petite Myriam Monsonego, 8 ans, la fille du directeur de l’école, ont été inhumés à Jérusalem.

A l’initiative de Franco-Israéliens, une cérémonie silencieuse a été organisée ce jeudi 22 mars à Tel Aviv pour rendre hommage aux victimes de la tuerie de Toulouse et Montauban.

Le maire de Toulouse, Pierre Cohen, a invité les habitants à un “rassemblement républicain” ce vendredi 23 mars 2012 à midi, place du Capitole. L’élu, qui a fait part de son “extrême soulagement” du dénouement de l’affaire Merah, entend ainsi témoigner de la solidarité des citoyens aux familles des victimes et “leur refus des haines raciste et antisémite”.

Bouleversé par cette tragédie qui a “endeuillé Toulouse et sa région”, a-t-il dit, il souhaite aujourd’hui retrouver une ville rose apaisée, “même si ce drame marquera pour longtemps la commune et ses habitants”.

Le 19 mars 2012, Myriam, Arieh, Gabriel et Jonathan sont tombés sous les balles dans la tuerie survenue dans l’établissement scolaire juif Ozar Hatorah, dans un quartier du nord-est de Toulouse, où le rabbin Sandler enseignait l’hébreu et où les trois enfants étaient scolarisés.

Ce crime perpétré par Mohamed Merah, d’origine algérienne, prouve encore une fois une certaine faillite morale de la communauté musulmane qui représente prés de 10 % de la population française. L’attentat de Toulouse contre un enseignant et trois enfants juifs est le résultat de cette éducation islamique basée sur le mépris de tout respect à la vie humaine, de cette haine des adolescents musulmans endoctrinés et éduqués à la détestation de juifs qu’ils n’ont jamais croisés, ni vu, ni approché, ni entendu, préparés à devenir des bêtes humaines.

L’éducation islamique qui encourage les enfants dans la lutte contre les Juifs et/ou les sionistes est résponsable de la résurgence de cet antisémitisme Moyenâgeux qui est devenu une routine vitale pour la poursuite et l’entretien du fanatisme . Ce processus a atteint tous les compartiments de la société musulmane. Leur soif de sang juif demeure inextinguible et ne sera jamais étanchée ni par le sang d’une femme enceinte ni par celui d’un nourrisson.

Que L’ETERNEL, accepte au Gan Eden ; Myriam, Arieh, Gabriel et Jonathan et qu’Il soulage leurs familles de leur douleur, et le peuple Juif .

Shabat Shalom mes chers frères/soeurs

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*