| More

Benny Gantz (Chef d’Etat-major), Tal Russo (Commandant du Commandement de la Région Sud), et Ehud Barak (Ministre Israélien de la Défense) dans le sud du pays

Lors de la cérémonie de passation des pouvoirs au nouveau commandant de la région militaire Centre, le général Nitsan Alon, le chef d’état-major de Tsahal Benny Ganz a tenu à préciser que Tsahal continuera à « riposter fermement » contre toute tentative des terroristes de porter atteinte à la souveraineté d’Israël. « Nous sommes tout à fait prêt à défendre nos citoyens et à faire payer le prix fort à ceux qui nous attaquent », a-t-il déclaré.

Benny Ganz, a confirmé dimanche soir la recommandation du commandement de la défense passive, selon laquelle tous les établissements scolaires situés dans un rayon de 40 km de la Bande de Gaza resteront fermés demain lundi. Les maires d’Ashkelon et de Beershéva ont annoncé dimanche soir qu’en raison de la situation sécuritaire, les établissements scolaires resteront fermés demain lundi.

Dans le tourbillon de la violence, il convient de noter le succès éclatant du système antimissile de Tsahal, Dôme de fer, qui depuis le début du présent conflit, a réussi à intercepter et à anéantir 90% des roquettes tirées vers les endroits habités. Le système sait en effet reconnaître, dès le tir, la trajectoire du missile et si ce dernier est en route vers une agglomération, il est immédiatement anéanti.

Deux roquettes Qassam ont été tirées depuis la Bande de Gaza en direction d’Ofakim. L’une d’elle a été interceptée par le système antimissile Dôme de fer. Le système antimissile Dôme de fer a intercépté un missile Grad tiré par des terroristes depuis la Bande de Gaza en direction d’Ashkelon. Le système Dôme de fer a intercepté aussi un autre missile tiré depuis la Bande de Gaza en direction de Gan Yavneh et un missile tiré depuis la Bande de Gaza vers Gedera.

L’ambassadeur israélien aux Etats-Unis, Michael Oren, a passé plusieurs coups de téléphone ce dimanche pour remercier les députés américains ayant soutenu une aide financière spéciale au développement du dispositif antimissile Dôme de fer qui protège les populations du sud d’Israël, sous le feu incessant des roquettes depuis vendredi soir. Dans une interview à la chaîne Fox, il a affirmé qu”’à cette heure 15% des Israéliens sont aux abris, ce qui correspondrait en proportion à 45 millions d’Américains”.

Le commandant en chef de la police, Yohanan Danino, a donné l’ordre dimanche soir de renforcer les effectifs dans le sud du pays pour parer à la situation tendue. De son côté, la défense passive a réitéré ses recommandations aux habitants : dès que la sirène sonne, il faut immédiatement se mettre à l’abri dans les chambres sécurisées.

La bande de Gaza a connu une nouvelle flambée de violences depuis vendredi avec des raids aériens israéliens ayant tué 18 activistes palestiniens, dont le chef d’un groupe radical, et des tirs sur le sud d’Israël ayant fait quatre blessés. L’armée israélienne, a indiqué diamche que l’armée de l’air avait riposté à ces tirs en lançant des attaques visant plusieurs cibles, dont le secrétaire général du groupe radical des Comités de résistance populaire (CRP), Zouheir al-Qaïssi.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu a indiqué lors du Conseil des ministres d’aujourd’hui que l’élimination de Zouheir al Qaïssi des Comités de résistance populaires par Tsahal est intervenue alors que le terroriste préparait un attentat de grande envergure qui sera dévoilé dans quelques jours.

Le porte-parole des Comités de résistance populaires, un mouvement radical basé à Gaza., a annoncé dimanche soir que son organisation ne dévoilera pas le nom du remplaçant de Zouheir al-Qaïssi, chef de l’organisation, tué vendredi dans un raid de Tsahal. Ceci, pour le « protéger » d’une éventuelle élimination ciblée.

Dans une interview accordée dimanche à une chaîne de télévision palestinienne, un haut responsable du Djihad islamique, Ahmad Almoudlal, a déploré dimanche que son organisme et les « Comités de résistance » sont les seuls à combattre contre « l’ennemi sioniste » et a critiqué le Hamas pour son « immobilisme » dans le présent conflit.

Israël doit être le premier à cesser le feu pour qu’une trêve négociée par l’intermédiaire de l’Egypte puisse s’instaurer, a averti dimanche un porte-parole du Hamas, Taher el-Nounou. « Tous les groupes armés palestiniens ont une attitude positive, mais ils affirment tous que l’agression israélienne lancée il y a trois jours doit cesser avant toute discussion sur une trêve », a-t-il déclaré, ajoutant que les Egyptiens étaient en contact constant avec le Hamas pour tenter de trouver une solution à la crise.

Faisant allusion à la tension sur le front sud, le haut responsable palestinien Saeb Erekat, a estimé que le retour au calme relevait de « l’intérêt suprême palestinien » et que celui-ci devait être « global et mutuel ».

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*