| More

Israeli security forces stand at Tzihor

Nous sommes nombreux à être fiers d’Israël lorsqu’il se comporte comme un pays souverain et ne se laisse pas faire.

Une source de l’Autorité Palestinienne a annoncé que les ministres du Tourisme de certains pays arabes, dont la Tunisie et le Qatar, n’ont pas obtenu les autorisations nécessaires pour enter dans les Territoires pour assister aux célébrations de Noël dans la ville de Bethléem.

Jeriss Kamissa, le coordinateur des médias au ministère du Tourisme et des Antiquités du gouvernement palestinien en Judée Samarie, a dénoncé à l’agence turque “Anatol ” le fait que les Autorités israéliennes ont refusé une demande de permis « d’entrer en Palestine » au ministre tunisien du Tourisme Jamel Ben Gamra et au délégué du Qatar chargé du tourisme, Isa bin Hamad.
Il a aussi précisé que les demandes formulées par la ministre bahreïni de la Culture Cheikha Ben Mohamed et le ministre égyptien du tourisme Hisham Zaazou sont restées sans réponses.

Seul le ministre jordanien des Affaires étrangères, Nasser Judeh, a obtenu l’autorisation d’entrer en Judée Samarie ajoute le responsable palestinien.

«  Étant donné que les autorités israéliennes ne délivrent pas les permis nécessaires aux ministres arabes, la partie israélienne a donc entravé la participation aux célébrations du peuple palestinien à Noël » conclu la source palestinienne (1).

jee
Le ministre tunisien du tourisme,Jamel Ben Gamra, furieux du refus du visa israélien pour entrer en Judée Samarie

Plusieurs médias arabes semblent s’intéresser à cette nouvelle ce mardi 24 décembre 2013 (2). Pourtant Israël est en droit de refuser à quiconque d’enter sur son territoire. C’est est un droit légitime et absolu que nul au monde ne peut contester.

De plus ces ministres arabes proviennent de pays ennemis qui  refusent de reconnaître l’idée même de coexistence entre les Israéliens et les Palestiniens et rejettent la formule de deux États pour deux peuples en appelant à travers leurs gouvernements et médias à « l’élimination de l’État sioniste ». 

C’est avec arrogance que ces ministres arabes demandent des autorisations à Israël pour l’entrée dans les Territoires alors que depuis son indépendance, l’État juif souffre de délégitimation et de boycott de la part de ces pays arabes qui ne reconnaissent pas à ce jour son existence.

D’ailleurs ces détracteurs de l’État Juif appliquent à la lettre l’odieux boycott économique alors que les Palestiniens eux-mêmes importent pour plus de 800 millions de dollars de marchandises d’Israël par an.

De plus ces pays empêchent leur citoyens de se rendre en Israël avec un passeport arabe même pour le tourisme ou les études. Cela explique d’ailleurs pourquoi de plus en plus de jeunes des pays arabes, pour contourner le boycott, se sont inscrits pour l’année 2014 à l’universitaire on-line du Technion de Haïfa en arabe et en anglais. Cet Institut israélien, qui est classé dans le top des meilleures grandes universités dans le monde a attiré plus de 32 000 étudiants de partout dans le monde, y compris des pays arabophones. Même avant l’ouverture officielle du nouveau programme, des milliers d’étudiants des pays arabes se sont inscrits dans le premier cours de nanoscience de la technologie qui commence en mars de l’année prochaine ( 5500 Egyptiens; 1900 Koweïtiens, 1250 Saoudiens et autant de Syriens.)

Cet engouement des étudiants arabes pour les études universitaires en Israël est aujourd’hui encouragé par Israël. L’État Hébreu semble enfin comprendre qu’il est inutile de normaliser avec les officiels des gouvernements des pays arabes qui sont toujours engagés dans les campagnes antisionistes. Mais il faudrait plutôt normaliser directement avec les populations arabes, surtout les jeunes, à travers ce genre d’initiative, comme celle du Technion.

C’est pour cela que je tiens à saluer la décision d’Israël qui a empêché, en autres, le ministre du Tourisme tunisien de mettre les pieds dans les Territoires. Il faut rappeler que les autorités tunisiennes interdisent toute rencontre entre sportifs tunisiens et israéliens. En octobre dernier, les dirigeants tunisiens ont interdit au tennisman Malek Jaziri de jouer face à l’Israélien Amir Weintraub.

On se demande alors pourquoi Israël devrait donner un permis d’entrée à un membre d’un gouvernement islamiste hostile et raciste?

Dans une brève communication avec Yigal Plmor, le porte parole et directeur de presse du Départent du ministère Israélien des Affaires étrangères, j’ai tenu à féliciter le gouvernement d’Israël de sa nouvelle position qui consiste à ne pas accepter que les ministres des pays hostiles mettent les pieds en Judée Samarie.

Souhail Ftouh, un ami inconditionnel d’Israël

(1) Source : http://www.alquds.co.uk/?p=116693
(2) Source : http://arabic.yenisafak.com/arap-dunyasi-haber/23.12.2013-11288

One Response to “Bravo, Israël utilise son droit légitime en empêchant des ministres des pays hostiles de mettre les pieds en Judée Samarie.”
  1. Henri Znaty says:

    BRAVO!!!!

    ENFIN UNE BELLE INITIATIVE, QUI DEVRAIT INCLURE MAINTENANT CERTAINES PERSONNES ET/OU MINISTRES EUROPEENS OU LEADERS DE D’ONG , DONT LE COMPORTEMENT ENVERS ISRAEL EST BIAISE ET NUISIBLE AUX EFFORTS FAITS.

  2.  
Leave a Reply

*