| More

Alors que l’on apprenait la semaine dernière un entretien secret entre le Premier ministre israélien Netanyahu et son homologue qatari à Paris, en marge de sa visite dans la capitale française, l’on apprend d’un journal qatari, que la sécurité du Mondial de football de 2022, prévu au Qatar, aurait été confiée à des sociétés israéliennes, pour un contrat évalué à 2 milliards de dollars.

Le journal qatari a même affirmé que des spécialistes israéliens de la sécurité, détenteurs d’un autre passeport étranger, seraient déjà sur place pour les premiers préparatifs de l’organisation du Mondial 2022. Le gouvernement du Qatar aurait aussi promis aux sociétés israéliennes de sécurité un bonus financier à hauteur de 5% des billets vendus.

La participation de sociétés israéliennes au Mondial 2022 au Qatar a été validée par le Premier ministre qatari, le Cheikh Hamad Ben Jassim Al-Thani. Il aurait déjà confié la sécurité de la Coupe du monde de football 2022, qui se déroulera au Qatar, à
Ce n’est pas la première fois que des prince du Golfe et des sociétés israéliennes font des affaires ensemble, mais en général, cela reste confidentiel pour éviter les problèmes politiques. Et les deals sont conclus via des entités basées dans les paradis fiscaux afin d’éloigner les curieux.

Saviez-vous, par exemple, que le gouvernement israélien et celui des Emirats-Arabes Unis ont ainsi rachetés une banque américaine pendant la crise en janvier 2009 ? En plein pendant l’opération plomb durci ! Et pourtant, les EAU ne sont officiellement pas en contact… Et pourtant, les EAU n’ont cessés de critiquer le gouvernement de Jérusalem pendant cette période. Cela s’appelle de la diplomatie.

Si le Qatar a rompu ses relations avec Israël en 2009 à la suite de l’opération “Plomb durci ” contre Gaza, les relations secrètes ont été maintenues au plus haut niveau. Par ailleurs, toute occasion de rencontrer des officiels qataris n’est pas négligée. L’émir du Qatar s’était rendu en visite secrète en Israël, en mars 2010, et avait été reçu par Tsipi Livni, chef de l’opposition, et par l’ancien ambassadeur à l’ONU, Dan Gilerman, l’homme des missions internationales sensibles. Toutes ces visites tendent à démontrer que le gouvernement israélien tient à maintenir des contacts diplomatiques étroits en vue de renouer les relations bilatérales officielles

Ftouh Souhail

One Response to “Israël devait assurer la sécurité du Mondial de 2022 au Qatar”
  1. Moi says:

    “un contrat évalué à 2 milliards de dollars”
    Mais oui bien sûr…

  2.  
Leave a Reply

*