| More

Et voilà une bonne nouvelle pour que tous les antisémites feront la gueule !

Le taux de chômage en Israël est tombé à 6,1% de la population active en janvier, soit une baisse de 14% sur un an. Un tel taux n’a pas été enregistré par le pays depuis mars 2008.

Israël qui a réussi son lentrée au sein de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE, qui regroupe les trente pays les plus développés), connaît une forte croissance économique qui a atteint 5,8% du PIB en 2008, 4,3% en 2009, et 4,2% selon le Bureau central des statistiques d’Israël.

Israël est devenu économiquement plus efficace voire prodigieusement plus efficace. Les exportations et les investissements dans l’Etat juif affichent une croissance rapide et ne montrent aucun signe de ralentissement.

Selon La banque HSBC vient de rendre public en janvier 2011 un rapport sur l’évolution de l’économie planétaire au cours des quarante prochaines années.Israël devrait rejoindre le peloton de tête des pays qui auront les PIB globaux les plus élevés et les PIB par tête les plus hauts, malgré les sommes importantes qui doivent être consacrées à la défense. Ce rapport va dans le sens des analyses de tous les spécialistes mondiaux de la prospective, ce qui n’a rien de surprenant puisqu’il s’appuie sur leurs travaux, ainsi que sur ceux de nombre d’économistes et de géopolitologues.

En Novembre dernier, Angel Gurría, le secrétaire général de l’Organisation pour la Coopération et le Développement économiques (OCDE) a estimé qu’Israël connaît “une croissance rapide parce que le pays a moins de déficits, mois d’endettement et moins de chômage; l’économie israélienne se trouve dans une situation bonne et nous pouvons en tirer des enseignements”.

L’économie israélienne est si puissante qu’elle est capable de pouvoir de prêter “un demi milliard aux chinois”.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*