| More

Il y a quelques 64 ans, est né officiellement la fameuse Brigade Golani de l’armée israélienne.

Golani fut officiellement fondée en février 1948 et opéra dans le nord de la Galilée et la vallée du Jourdain sous les ordres du Colonel Avi Peled.

Le 28 février 1948, la Brigade Golani a née pour la défense de la région nord-est d’Israel , qui englobe la zone de Tel Hai, la zone du Lac de Tibériade, la zone de Gilboa dans la Vallée d’Harod et la zone de Jezréel. C’est sur la base de ces zones que quatre bataillons d’infanterie voient le jour dans les premiers jours de la Brigade Golani.

Après la guerre d’indépendance, un grand nombre de nouveaux immigrants ont été absorbés dans la brigade, dont certains ne parlaient pas hébreu.

Cette unité pionnière a joué un rôle important à plusieurs batailles importantes et opérations déterminantes dans la defense de l’État d’Israël, depuis les batailles livrées lors de la Guerre d’Indépendance pour freiner les forces ennemis dans la Vallée du Jourdain (Le bataillon a été le premier à ouvrir le chemin dans le désert du Néguev). Depuis sa participation à l’Opération ‘Yoav’ en 1948, le bataillon a été impliqué dans toutes les conflits imposés à Israël, la conquête de Rafah pendant l’Opération franco-israélo-britannique dans le Sinaï en 1956, la capture de Tel Azaziat pendant la Guerre des Six Jours et la reconquête du Hermon pendant la Guerre de Kippour, de l’Opération Entebbe en 1976 et de l’Opération Bleu et Marron en 1988, jusqu’aux guerres du Liban.

La brigade est reformée, depuis août 1995. Les soldats de l’unité d’élite Egoz sont recrutés parmi les meilleures recrues de la Brigade Golani après avoir passé avec succès des tests de sélection rigoureux. Avant d’entrer dans cette unité, les candidats passent une batterie d’examens , des exercices intensifs destinés à évaluer leur aptitude , des examens médicaux très sévères , des tests psychiques définissant leur « profil », et indiquant qu’ils sont aptes au service.

Les principales missions de Golani sont les entraînements adaptés à l’hiver et à l’été, la surveillance des frontières, l’activité opérationnelle, les embuscades, et les patrouilles de jour comme de nuit. L’unité est spécialisée dans les combats au moyen de “Nagmash” — véhicule d’artillerie lourde. Golani comprend aussi une unité spéciale, Egoz, préparée aux actions anti-terroristes.

Depuis sa création, le bataillon a perdu 1.434 soldats et quatre commandants de bataillon au combat, dont le premier commandant du bataillon druze de Tsahal, le Lieutenant-colonel Houssian Amir Ali Amar.

En Octobre 2010, Tsahal avait ingaurer un monument des victimes de la brigade Golani (1). Le « Mur du cœur brisé », est le nouveau monument construit en hommage aux soldats de la brigade Golani tombés au combat. Il était inauguré au carrefour Golani, en Basse-Galilée, en présence de l’ancien chef d’état-major de Tsahal, le Général Gaby Ashkenazy, du ministre de la Défense Mr Ehoud Barak et des familles des victimes.

Des grandes figures de Tsahal ont débuté leur carrière dans la Brigade Golani, comme Mordechaï Nur et Gabi Ashkenazi, qui sont tous deux devenus Chefs d’Etat-major.

Parmi ses héros, on trouve également le Commandant Roy Klein qui a sacrifié sa vie pour sauver ses soldats d’une mort certaine. Klein et ses hommes combattaient dans le village libanais de Bint Jbeil pendant la Deuxième Guerre du Liban, lorsqu’ils ont été pris en embuscade par des terroristes du Hezbollah.

Alors que Klein était en train de s’occuper de l’un de ses soldats qui avait été blessé, une grenade a été jetée sur le groupe. Sans hésitation, Klein s’est jeté sur la grenade, afin d’absorber la force de l’explosion à lui-seul et de sauver la vie de tous ses soldats qui se tenaient autour de lui.

Aujourd’hui plusieurs soldats rêvent de joindre Golani, cette unité de prestige qui symbolise les prouesses militaires d’Israël. Les israéliens ont une admiration spéciale pour cette brigade combattante de l’armée. En déhors d’Israel, des gens du monde entier ont aussi une très grande admiration pour le visage de ces hommes et de ces femmes qui mettent leur en vie en danger pour protéger celle de leurs citoyens.

Ftouh Souhail

(1) Voir notre article ; « Tsahal ingaure un monument en l’honneur des héros de Golani »
http://identitejuive.com/tsahal-ingaure-un-monument-en-l%E2%80%99honneur-des-heros-de-golani/

Leave a Reply

*