| More


Le contrôleur de l’Etat, le juge Micha Lindenstrauss

Le contrôleur de l’Etat Micha Lindenstrauss a présenté, ce lundi, au président de la Knesset Reouven Rivlin le 62e rapport annuel sur le contrôle à la fonction publique, le dernier avant qu’il soumettra sous son mandat fin juillet.

Le contrôleur de l’Etat est habilité à examiner tous les ministères – y compris le bureau du Premier ministre – les institutions gouvernementales, le fonctionnement des services de sécurité (Tsahal, le ministère de la Défense, l’industrie militaire et les services secrets), les instances locales et municipales.

Le contrôleur de l’Etat examine aussi le fonctionnement des sociétés ou corporations gouvernementales. Toute société, corporation ou association soutenue par l’Etat peut faire aussi l’objet d’un contrôle. Ce contrôle n’aura toutefois lieu que s’il y a une demande expresse de la commission de la Knesset chargée du contrôle de l’Etat, ou du contrôleur lui-même. C’est ainsi que peuvent être examinés les universités, les coopératives de transport public, les caisses de maladie et autres grands organismes soutenus à quelque degré que ce soit par l’Etat. Toute instance examinée doit, selon la loi, coopérer avec le contrôleur de l’Etat.

Le rapport annuel sur le contrôle à la fonction publique est indispensable au pilotage de la performance des administrations de l’Etat. Le contrôle de gestion est une composante managériale permettant le pilotage des services, en les orientant vers leur performance, et la restitution des éléments d’appréciation des coûts, des activités et des résultats pour améliorer le rapport entre les moyens engagés et l’activité ou les résultats. Il s’inscrit dans le cadre d’un meilleur pilotage opérationnel des politiques publiques. Et vise à renforcer l’autonomie et la responsabilité des gestionnaires publics.

Le contrôleur de l’Etat vise à ce que la fonction publique en Israel réponde à l’exigence accrue d’efficacité des résultats (par rapport aux objectifs assignés) et d’efficience des moyens engagés pour la réalisation de l’action publique. C’est ainsi que les gestionnaires publics s’engagent sur des objectifs et rendent compte des résultats obtenus aux citoyens, aux contribuables et aux usagers. Les gestionnaires publics qui ont en main un budget global réunissant l’ensemble des moyens humains, matériels et financiers dédiés à la mise en œuvre d’actions publiques clairement définies ; sont obligés de justifier pleinement le développement d’outils et méthodes permettant d’optimiser l’allocation des moyens ainsi que l’analyse des coûts et des résultats des activités de l’Etat.

Le 62e rapport annuel sur le contrôle à la fonction publique est le dernier pour Micha Lindenstrauss.

La session parlementaire a débuté ce lundi en l’absence du Premier ministre Binyamin Netanyahu dont le père, Ben-Zion, historien éminent, est décédé hier à l’âge de 102 ans.

L’opposition israélienne a décidé de retirer les motions de censure qu’elle s’apprêtait à présenter ce lundi contre le gouvernement à la Knesset, en raison du décès du père du Premier ministre. ». Les groupes parlementaires Kadima, travailliste, Meretz et Union nationale ont décidé de retirer leurs motions de censure

Dans le discours qu’il a prononcé à l’ouverture de la session parlementaire d’été, le président de la Knesset Ruby Rivlin a estimé qu’au regard des derniers développements sur la scène politique, il s’agissait de la « dernière session de la 18e Knesset ».

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*