| More

Le journal économique israélien Globes annonce qu’ en 2012 Apple va ouvrir un centre de recherche et développement en Israël qui se concentrera sur les semi-conducteurs. L’entreprise a déjà embauché le vétéran de la high-tech israélienne, Aharon Aharon, pour gérer le centre. Le nouveau centre de R&D d’Apple serait situé à Herzliya, la version israélienne de la Silicon Valley.

Le centre de R & D sera situé à Herzliya ville construite après le nom du leader juif Théodor Herzl. Ce nouveau centre de recherche dit “centre intelligent”, est le tout premier construit par Appel en dehors de la Californie ! Tous les autres centres ouverts à l’étranger sont dédiés au marketing et à la commercialisation.Et comme un signe qui ne trompe pas, le vice-président de l’unité de recherche et développement d’Apple Monde est actuellement en visite de travail en Israël !

Selon Globes, “même si Apple est un leader mondial de l’innovation, c’est un petit investisseur en R & D. Il n’a investi que 2,4 milliards de dollars en recherche en 2010, soit seulement 2% de ses revenus… Bien moins que toutes les autres entreprises de haute technologie.”

Le journal économique israélien, The Marker, publie ainsi l’information en exclusivité affirmant que le fabricant d’iPods, d’iPhones et d’iPads a déjà embauché le “maître” de la high-tech israélienne, Aharon Aharon, pour gérer le centre.

Plus tôt cette semaine, les médias israéliens ont rapporté qu’Apple était en pourparlers avancés pour acheter Anobit, un fabricant israélien de technologie de stockage flash, pour 350 millions d’euros. Apple profite du fait qu’elle va probablement acheter la start-up israelienne Annobit qui est specialise dans la technologie des memoires flash qui sont essentielles a Apple dans son operation de portables iPhones, iPads et iPods.

La multinationale GE (General Electric) a aussi décidé d’ouvrir un nouveau centre de Recherches et Développement dans la région de Haïfa. Cette nouvelle implantation confirme que cette région du Nord d’Israël devient depuis deux ans une nouvelle zone géographique attractive. Grâce au Technion, une université de premier rang mondial, Haïfa présente un fort intérêt pour les firmes étrangères qui investissent en Israël.

Le centre israélien de recherche et développement de Microsoft a annoncé que le département Microsoft Research avait l’intention d’opérer en Israël et qu’il négociait des partenariats avec des institutions académiques israéliennes. Et Israël n’est pas en reste avec le Technion de Haïfa, l’Institut Weizmann ou l’Université de Tel Aviv par exemple.

Israël est devenu un centre global de compétences grâce à ses efforts d’innovation technologique et industrielle estimés à près de 5% du PIB.On peut ainsi comprendre comment Israël est devenu l’un des endroits au monde où les grandes entreprises investissent le plus en R&D. L’activité high-tech basée en Israël se concentre sur la recherche. En revanche, la production et le développement sont délocalisés dans les pays émergents.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*