| More

Le Soudan du Sud a l’intention de se procurer des missiles antiaériens pour se défendre contre les attaques de l’aviation soudanaise, a annoncé Reuters se référant au porte-parole du ministère de la Défense du pays, Philip Aguer.

M. Aguer a expliqué que ces acquisitions faisaient partie du nouveau plan de modernisation et de rééquipement de l’armée sud soudanaise.

M. Aguer n’a pas précisé le modèle des missiles que son pays comptait se procurer, ni auprès de qui il comptait les acheter, « cela dépendra du marché et de la volonté politique de nous les vendre».

Le Soudan du Nord n’a pas actuellement d’aviation de combat ni de systèmes de défense antiaériens.

« Juba en a réclamés aux Américains, aux Européens, mais personne n’accepte de lui en fournir », affirme un expert militaire, familier du Soudan du Sud.

Selon des sources, l’armée sud-soudanaise compte demander aux Israéliens de se procurer de missiles de défense antiaérienne. Le gouvernement du Soudan du Sud, en guerre contre le Nord, espère pouvoir obtenir un dispositif anti-aérien pour se protéger contre les attaques de de l’armée nord soudanaise.

La question qui reste pour le moment en suspens est de savoir si Jérusalem acceptera d’aider le jeune Etat africain.

Il est à noter qu’Israël n’a jamais eu de relations diplomatiques avec le Soudan (Khartoum), pays dont le Sud-Soudan s’est séparé après plus de 20 ans de guerre civile. Pis, Israël est formellement en état de guerre avec Khartoum.

Face aux survols répétés de son espace aérien, par les appareils des forces armées du Soudan, l’armée du Soudan du Sud est en quête de missiles anti aériens.

Ces missiles permettraient, en effet, d’atteindre à haute altitude (trois à cinq mille mètres) les avions de l’armée soudanaise qui font des raids sur des objectifs au-dessus du Soudan du Sud en violation du droit international. Juba, depuis des mois, dénonce ces violations.

Un conflit armé a éclaté entre le Soudan et le Soudan du Sud pour le contrôle des zones pétrolifères dans les régions limitrophes. Les armées de Juba et Khartoum se sont livrées à des combats d’une ampleur sans précédent depuis l’accession du Soudan du Sud à l’indépendance en juillet dernier. Le mois dernier les délégations des deux Soudan n’ont pas réussi à conclure un accord de cessez-le-feu à la frontière lors des négociations dans la capitale éthiopienne.

Le Soudan du Sud est devenu indépendant suite à un référendum sur l’autodétermination tenu en janvier 2011, dans le cadre de l’accord de paix qui a mis fin à la guerre civile. Le pays a proclamé son indépendance par rapport au Soudan, et fait sécession le 9 juillet 2011.

L’an dernier, l’Etat hébreu a reconnu en premier le Soudan du Sud comme Etat indépendant. Cet Etat nouvellement indépendant est devenu le 193ème membre de l’Onu. A ce jour, le Soudan du Sud est reconnu par plus de cent pays du monde.

En tant qu’ami d’Israël, le Président de la République du Sud-Soudan, Salva Kiir a publiquement déclaré qu’une ambassade sera construite en Israël pas à Tel-Aviv, mais à Jérusalem, capitale éternelle du peuple juif.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*