| More

L’effort de l’Iran pour s’en prendre aux intérêts israéliens – et juifs dans certains cas – un peu partout dans le monde semble se poursuivre.

Le journal italien Corierra della Sera affirme que les services secrets de plusieurs pays d’Amérique du Sud se préparent à une éventuelle attaque iranienne contre eux. Le Brésil, la Colombie et la Bolivie seraient parmi les pays menacés.

Les pays d’Amérique du Sud entretiennent des relations amicales avec Israël où vivent paisiblement des communautés juives peu nombreuses mais dynamiques et florissantes.

La ”force d’Al-Qods” des Gardiens de la révolution islamique d’Iran, ou le Hezbollah pourraient mener cette attaque contre des cibles juives et israéliennes.

La brigade Al Qods est commandée par le général Suleimani, qui rend compte directement à l’Ayatollah Ali Khameiny, “guide suprême” de la révolution iranienne. La force Al Qods est, en particulier, responsable de l’attentat de Buenos aires contre l’AMIA, le siège central des organisations juives à Buenos aires, qui avait fait 85 morts et plus de 300 blessés.

Ces dernières années, l’unité a passé le plus clair de son temps à coordonner l’activité du Hamas et du Djihad islamique à Gaza, et à entraîner les terroristes du Hezbollah au sud Liban, renforçant son stock d’armes.

En février dernier l’Azebaïdjan avait annoncé avoir déjouer des tentatives d’attentats, qui sont liées de manière claire à l’Iran et au Hezbollah. Une cellule avait été démantelée liée aux Gardiens de la révolution iraniens, plus précisément à la brigade Al Qods, – l’unité chargée de soutenir les mouvements terroristes liés à l’Iran dans le monde – et directement au Hezbollah, selon le ministre azerbaïdjanais de la sécurité.

Les autorités avaient arrêté les membres du groupe et saisi des armes et des explosifs en leur possession. Selon des informations diffusées par les télévisions locales, les cibles étaient “étrangères”, sans que plus de précisions ne soient données.

En janvier dernier, les autorités ont déjoué un attentat qui visait l’ambassadeur israélien Michael Lotem à Bakou, la capitale, ainsi que deux émissaires du mouvement “loubavitch”. Les deux suspects arrêtés ont été recrutés, organisés et financés par un iranien lié aux services de renseignement iranien.

Dans ce dernier cas, il apparaît clairement que ce n’est pas seulement Israël qui est visé:l’Iran planifie donc des attentats qui visent les communautés juives.

Quand on disait que l’Etat iranien était un État terroriste on ne s’y trompait pas!

Mais en plus l’Iran continue aussi à étendre son influence idéologique en Asie. Selon The Jakarta Post, des dizaines d’oulémas de Java-Ouest sonnent l’alarme face à la propagation de l’islam chiite en Indonésie, importé essentiellement par des religieux venus d’Iran.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*