| More

Décidément, Israël est toujours la cible favorite de certaines organisations. Demandez-vous pourquoi ??….

Après le fameux synode des chrétiens orientaux, organisé par le Vatican en Octobre 2010, qualifié “de synode de la peur” par un chrétien lucide et intègre, l’abbé Alain-René Arbez, en raison des déclarations anti-Israéliennes du Vatican, voilà l’Unesco qui déclare : “Que le tombeau* de Rachel, est une mosquée”, ce lieu saint Juif depuis, des siècles, des millénaires et bien antérieur à l’ère de l’islam.

Volte face historique de l’Unesco ” façon cocktail d’histoires révisionnistes & négationnistes”, servi encore à Israël et à son Peuple. L’Unesco “le nouveau découvreur de l’histoire”, qui dans la foulée devrait prochainement changer de nom, et porter un pseudonyme plus approprié à “ses nouvelles compétences”, ” l’Unescon “.

Car comment qualifier une telle affirmation, venant d’une organisation officielle internationale, on pourrait s’attendre à autre chose que ce type de déclaration digne des islamistes, surtout d’une institution censée montrer la voie de la raison et de la justice aux nations.

Après une telle déclaration officielle, on peut s’attendre à tout, il n’y a plus de limite, en restant dans le même registre :

La knesset, le Parlement Israélien est une mosquée (d’un nouveau type, on y parle de démocratie), Le Temple de Yéroushalaim (Jérusalem) “était aussi une mosquée” (cela même avant l’ère de l’islam, encore une performance !!…), Notre Dame de Paris,

le Vatican aussi ??… Non, pas à ce point, il y a encore un Pape, cela sera pour plus tard, à l’ère d’Eurabia, dans quelques années.

* NB :

Le gouvernement israélien a décidé, mercredi 3 novembre, de suspendre sa coopération avec l’Unesco afin de protester contre sa décision de décrire le tombeau de Rachel, lieu saint juif à Bethléem, comme ” étant une mosquée”.

Le tombeau de Rachel que des arabo-musulmans-palestiniens ont recouvert de peinture verte et dont ils ont détruit les infrastructures, à peine il y a quelques années.

Le tombeau de Rachel situé à Beit-Le’hem : “se prononce plutôt”, Beit-lerem, la maison du pain, de son nom d’origine hébraïque et de son nom commun Bethléem.

Article de André-Beseder

Leave a Reply

*