| More

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a été en visite en République tchèque ce jeudi. A l’issue de son entretien avec son homologue Petr Ne?as, Netanyahu a apprécié la République tchèque en tant qu’allié le plus proche d’Israël au sein de l’UE.

Comme annoncé par le chef du gouvernement tchèque, Petr Ne?as, les deux pays, sont préoccupés par le programme nucléaire iranien. Petr Ne?as a également souligné que la République tchèque reconnaissait le droit d’Israël de faire face aux actes de terrorisme et rejetait toute tentative de remise en question de la légitimité de l’Etat israélien.

En mai 2010, la République tchèque a aussi exprimé son soutien à Israël dans l’affaire de la flottille pro-palestinienne pour Gaza .Plusieurs membres du Parlement techéque ont vivement critiqué l’attitude d’Ankara dans la crise de la flottille.

Rappelons que, l’ex-président Václav Havel a participé à une campagne internationale en faveur du soutien d’Israël.

Benjamin Netanyahu a été accompagné à Prague de sept ministres de son gouvernement. Le renforcement des relations entre les deux pays notamment dans le secteur économique ainsi que dans les domaines de la recherche et de l’enseignement ont figuré au programme des entretiens entre les représentants du gouvernement israélien et leurs homologues tchèques.

Ainsi, le ministre tchèque de l’Aménagement du Territoire, Kamil Jankovský, a discuté avec son homologue Ariel Atias de la coopération tchéco-israélienne dans le domaine du logement. Les ministres de l’Industrie et du Commerces des deux pays, eux, se sont penchés sur l’exploitation commerciale des résultats de la recherche.

Israel souhaite intensifier le volume des échanges commerciaux, entre les deux pays, qui déjà a connu une importante évolution, en 2011 dépassant les 2,5 milliards de dollars. Israel dispose d’un ami solide au sein de l’UE.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*