| More

Où sont les flottilles pour la Syrie ?

Combien de personnes “Boucher” Al Assad va-t-il assassiner en Syrie pendant les fêtes de fin d’année ?

Al Assad est en train de perpétrer un massacre contre sa propre population grâce à l’usage massif des armes lourdes et de ses mercenaires.

La ville de Homs est pilonnée sans relâche depuis samedi par l’artillerie et les chars des forces de sécurité syriennes, selon des témoignages d’habitants de la ville rapportés par la chaîne pan arabe Aljazira. On compterait 21 morts et de nombreux blessés. La ville est assiégée depuis 48 heures par les forces fidèles au régime de Bachar el Assad.

Des milliers de personnes criaient ”mort à l’Amérique”, samedi 24 décembre, lors de la procession funéraire des 44 victimes des deux attentats-suicides qui ont frappé deux bâtiments de sécurité vendredi et blessé 150 personnes à Damas, en Syrie. La procession a tourné en manifestation pro-Assad et contre le Qatar, autrefois allié du pays, aujourd’hui un des fers de lance des sanctions à l’encontre de la Syrie au sein de la Ligue arabe.

Le Hezbollah a accusé les États-Unis d’être derrière les attentats suicide à Damas ainsi que ceux qui ont secoué Bagdad. “Ces attentats sont la spécialité des États-Unis, mère du terrorisme, qui visent, tuent et terrorisent les innocents pour les pousser à se plier à la politique américaine à la solde du sionisme”, indique le parti terroriste chiite libanais dans un communiqué. Le Hezbollah “condamne ce crime horrible” commis par “les ennemis de l’Humanité”. “Ceux qui sont lésés par la grande défaite des États-Unis et leur retrait humiliant d’Irak ont commencé une opération de vengeance meurtrière et lâche”, poursuit le texte.

Quelques heures après qu’un site syrien ait annoncé que les Frères musulmans avaient revendiqué les attentats qui ont fait 44 morts et 150 blessés à Damas, ces derniers protestent et déclarent à l’agence de presse Al-Arabiya que “les services de renseignements syriens ont ouvert un faux site internet pour impliquer le mouvement dans les attaques terroristes.” De son côté, Bachar el-Assad a affirmé que ces attentats étaient le fruit d’Al-Qaïda.

Néanmois, la Ligue Arabe ne semble pas s’inquièter des violences en Syrie alors qu’Israel est dans toutes les bouches des gouvernements arabo-musulmans. Le “Boucher” Al Assad, un fidèle allié de Moscou, est responsable de la mort de plus de 5000 personnes a indiqué le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.

Le Conseil national syrien (CNS), qui rassemble la majorité des courants d’opposition, a réclamé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU ainsi que de la Ligue arabe au sujet des récents “massacres” commis par les forces de l’ordre. Cet appel survient alors que les organisations des droits de l’homme syriennes ont recensé 111 victimes dans la province d’Idleb.

Pour la première fois depuis le début des évènements qui secouent la Syrie, le mouvement terroriste palestinien Hamas a publié ce dimanche, 25 décembre 2011, un communiqué de soutien au président Bachar el Assad. “Nous aiderons notre sœur syrienne à sortir de cette crise”, peut-on lire dans le communiqué.Khaled Mechaal, directeur du bureau politique du Hamas a démenti le départ des dirigeants de l’organisation terroriste palestinienne. “Quelques familles ont quitté la capitale syrienne pour des raisons familiales”, a-t-il déclaré à la chaîne pan-arabe al Arabia.

Le Hamas qui a toujours utilisé la tyrannie de la “‘victimitude'” pour diaboliser les « monstres sionistes » soutien donc officiellement le pouvoir du président syrien Bachar el Assad malgré tous ces massacres qui se poursuivent.

Ce mouvement musulman totalitaire qui a utilisé à fond la propagande sur le plan extérieur pour atrier les flottilles vers Gaza ne voit pas nécessaire ce genre de manifestation pour la Syrie au grand désespoir de tous syriens.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*