| More

Des sources palestiniennes à Gaza affirment qu’un terroriste du Djihad islamique a été tué mardi soir, dans un raid de Tsahal dans l’enclave palestinienne. Selon le rapport, deux autres personnes ont également été blessées.

Selon des sources palestiniennes, il s’agit d’un véhicule qui aurait explosé dans le secteur de Jibalya, au nord de la bande de Gaza, provoquant la mort d’un palestinien et en blessant un autre.

Un responsable sécuritaire israélien a confirmé que l’explosion d’un véhicule à Gaza était due au tir d’un appareil de l’armée de l’air de Tsahal. Une personne aurait été tuée et deux autres blessée, selon des sources médicales palestiniennes. Les victimes, membres du Djihad islamique, s’apprêtaient à tirer des roquettes contre le territoire israélien et étaient responsables des tirs de Qassam du début de semaine.

Selon l’agence de presse palestinienne Maan, l’avion militaire israélienne a lancé un second raid sur la bande de Gaza, quelques heures seulement après une première frappe aérienne à Jabaliya.

Selon le bureau du Porte-parole de Tsahal, la cellule terroriste visée dans la seconde frappe aérienne dans le nord de la bande planifiait des attaques à l’ouest de la frontière entre Israël et l’Egypte. Les deux terroristes visés dans ce second raid ont été identifiés : Rami Daoud Kaferana Jaber, un terroriste islamiste de la ville de Jebalia, à Gaza, et Hazzam Muhammad al-Saadi Shaker, un terroriste de Beit Hanoun. Selon l’agence Maan, au moins huit autres personnes ont été blessées.

Une roquette Qassam a été tirée sur Israël, peu après un raid de Tsahal contre une cellule terroriste à Gaza-ville. La roquette s’est écrasée du côté palestinien de la frontière.

Les terroristes de Gaza évacuent actuellement tous les postes de commandement et les avant-postes frontaliers par crainte de représailles israéliennes aux tirs contre le sud d’Israël apprend on de sources palestiniennes. Les localités israéliennes frontalières ont essuyé trois tirs qui n’ont fait ni victimes ni dégâts.

La branche militaire du Djihad islamique a demandé à tous ses membres de se mettre en état d’alerte à la suite d’une frappe aérienne israélienne menée dans la Bande de Gaza. Un porte-parole du Djihad islamique a déclaré qu’il n’était pas question de discuter d’une éventuelle trève avec Israël après la frappe aérienne.

Le 7 décembre 2011 , l’armée de l’air israélienne a visé aussi un autre groupe de terroristes de la branche armée du Djihad islamique de nuit, tuant l’un d’entre eux et en blessant 2 autres, dont un grièvement. Les terroristes étaient dans un bâtiment à l’est du quartier de Zeitoun à Gaza-ville, près de la barrière de sécurité limitrophe d’Israël, quand Tsahal l’a bombardé. Un porte-parole de l’armée a confirmé cette frappe, qui visait des terroristes s’apprêtant à tirer des roquettes sur les soldats.

Israël prendra les mesures adéquates pour assurer sa sécurité et répliquer fermement aux terroristes, puisque c’est le seul langage qu’ils comprennnent. Le monde doit savoir que tirer sur Israel a un prix !

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*