| More

Selon un classement qui a été établi par la compagnie de transport aérien American Airlines, Tel-Aviv est arrivée en tête du classement mondial des destinations les plus prisées par la communauté homosexuelle, avec 43% des voix, devançant largement New York, seconde avec 14% des voix.

Parmi les 10 destinations les plus en vue du tourisme gay : Toronto (Canada), Sao Paulo (Brésil), Madrid (Espagne), Londres (GB), la Nouvelle-Orléans et Mexico City.

Le marché du tourisme provient essentiellement des pays anglo-saxons. Le tourisme gay est une branche de tourisme à part entière, avec ses offres, ses agences (Gaytitude, BLB tourisme, Gay-vasion, Gay-voyage, Hors séries, Pink travel, Ok tours, Sait voyages, Vivacances…), ses destinations et surtout, son poids croissant dans l’économie mondiale (1).

Dans bon nombre de grandes cités dans le monde s’est développées, avec plus ou moins de visibilité, une culture gay et lesbienne avec journaux d’informations, bars, restaurants, hôtels, services en tous genres et lieux de rencontre.

Selon Robert Kastl, le président de l’EGLTA (European Gay and Lesbian Travel Alliance), ce marché est en plein essor. En Europe, les grandes destinations gays du continent sont Londres, Amsterdam, Berlin, Paris, Madrid, Barcelone, Ibiza et Sitgès en Espagne. La vie gay se développe aussi à Lisbonne et à Bruxelles.En Italie, en 2010, le tourisme gay représentait 7% du CA du tourisme soit tout de même la somme de 3,2 Mld d’euros (2).

En Amérique du Nord, Toronto, Vancouver et surtout Montréal ont une vie gay foisonnante qui attire de très nombreux touristes internationaux. Aux États-Unis, New York, San Francisco, Los Angeles et les grandes métropoles possèdent leurs districts gays (Castro, The Village, West Hollywood…) qui sont des destinations phares. L’île de Key West en Floride et Province Town dans le Massachusetts sont deux petits paradis homos avec des nombreux hôtels tout inclus et une grande concentration de bars et boîtes.

En Amérique du Sud, Buenos Aires, Mexico DF, Rio de Janeiro et Sao Paulo comptent parmi des destinations gay montantes. La métropole brésilienne est le théâtre de la plus grande gay pride au monde : la “Parada” regroupe chaque année près de 3 millions de participants. Au Mexique, la cité balnéaire de Puerto Vallarta est très fréquentée par les gays d’Amérique du Nord.

L’Inde qui, aux dernières nouvelles, a quelques peu assouplie sa politique à l’égard de la population LGBT est un exemple de ces pays qui veulent aussi tirer profit de la « pink économie ».

Dans le reste du monde, Sydney en Australie possède une vie gay flamboyante. Bangkok est la capitale gay de l’Asie, la Thaïlande étant un pays relativement tolérant envers les couples de même sexe. Goa en Inde, Cape Town ou Johannesbourg en Afrique du Sud et surtout Tel-Aviv en Israël sont également gay friendly.

Tel Aviv est aujourd’hui connue comme une des destinations de voyage gay parmi les meilleures au monde et les plus amicales.La Gay Pride de Tel-Aviv est devenu l’un des plus grands événements de l’année.La prochaine parade aura lieu le 8 Juin 2012.

La Gay Pride de Tel-Aviv est généralement plus festive et moins politisée que celle de Jérusalem, sans doute parce que l’homosexualité est beaucoup mieux acceptée dans la deuxième ville du pays que dans la capitale, même si les ultra-religieux – juifs ou musulmans – ne veulent toujours pas en entendre parler, que ce soit à Tel-Aviv ou à Jérusalem.

Ftouh Souhail

(1) Les chaînes d’hôtels les plus gays friendly aux USA : W Hotels: 11%, Kimpton Hotels: 11%, Hilton: 9%, Hyatt: 8%, Marriott: 7%.

(2) Voir www.touristiquemementgay.com

Leave a Reply

*