| More

Le 8 février 2012 a concidé avec Tou Bi Chevat, le jour de l’an des arbres. La fête des arbres du 15 du mois juif de Chvat , selon la tradition juive , date d’il y a quelques 2000 ans, du temps du sage Hillel.

Les jeunes israéliens ont commencé la plantation de quelques milliers d’arbres en Judée Samarie à l’occasion de la fête de Tou Bi Chevat – le nouvel an des arbres. Les organisateurs affirment qu’ils ont récolté des fonds pour acheter les arbustes s’élevant à des centaines de milliers de Shekels. Des jeunes se sont rendus dans plusieurs grandes implantations du Goush Etsion où il ont planté des arbrisseaux.

Les élèves de l’école de l’implantation juive d’Efrat, et les habitants du village palestinien voisin de Jurat al-Shama ont marqué”, ensemble, la fête de Tu Bi Chevat de manière symbolique. Ils ont en effet planté des arbres, ensemble, pour célébrer et promouvoir la co-existence entre les deux communautés. Ils ont aussi voulu, ainsi, bloquer la poussière qui inonde la région en provenance d’une usine de retraitement du bois.

Cédant aux plaintes des habitants, le propriétaire de l’usine,Abu Taled, un habitant de Jurat al-Shama,a récemment fait construire un mur pour contenir la dissémination des poussières…aux grand dam des habitants israéliens et palestiniens pour qui le mur signifie aussi une vision totalement bouchée de la région. Alors qu’une nouvelle route était construite à l’entrée d’Efrat, le maire, Oded Ravivi, a décidé de niveler le terrain entre l’usine et sa ville, et de remplacer le mur par des arbres.

Abu Taled, très enthousiaste, a promis de fournir de la main d’œuvre et de faire venir les habitants de Jurat al-Shama

“Grace à eux, et aux habitants d’Efrat, nous avons pu accomplir le commandement de Tu Bi Chevat en plantant des bosquets, et remplacer le mur par une petite forêt, dans une parfaite harmonie”, a affirmé, très content Oded Ravivi.

En allant planter des arbres, les juifs en Israël mettent aussi en pratique le verset : « Quand vous serez entrés dans la Terre Promise et y aurez planté quelque arbre fruitier » (Lévitique-Vayiqra, XIX, 23).

Grâce au Keren Kayemeth (le Fond National de reboisement), Israël est le seul pays au monde qui est entré dans le 21ème siècle avec une nette croissance de son nombre d’arbres, alors que 60% de sa surface n’est qu’un désert de cailloux.

A l’occasion de La fête des arbres ou Bi Chevat le KKL (Fonds unifié juif) et le Conseil de l’apiculture ont commencé à planter des arbres et arbustes à pollen, pour tenter de sauver l’industrie du miel et d’enrayer la baisse de la fabrication de miel en Israël. L’objectif vise à planter en 5 ans près de 1,5 million de végétaux, dont des eucalyptus, et des caroubiers.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*