| More

Artiste peintre passionnée, Ora Cohen Danan nous fait partager ses passions à travers ses œuvres qui seront exposées du 29 Janvier au 7 Février 2014 à la Galerie du Plateau 3945 rue St-Denis, Montréal.

Ora Cohen Danan a vécu toute son enfance à Fés, capitale culturelle et spirituelle du Maroc ou elle étudia comme toutes les filles juives de son âge à l’école de l’Alliance  française. Elle étudia la haute couture, le dessin de mode et le cinéma par  correspondance et réussit si bien ses examens qu’elle reçut une bourse pour une année d’études à Paris.

Comme elle était très jeune son père s’y opposa, alors elle commença sa deuxième année  pratique au Maroc, mais elle dut s’arrêter en cours d’année car il avait été  impossible de dédouaner le matériel dont elle avait besoin. Elle fut très déçue de ne pouvoir poursuivre dans la voie qu’elle aimait le plus, celle des arts, mais elle n’avait pas de choix. Au Maroc les possibilités étaient alors de plus en plus limitées pour  les adolescentes juives .

Voyant que sa vie au Maroc était peu intéressante et sans avenir pour les Juifs, elle décida de réaliser un autre rêve et de partir en Israël avec  un groupe de jeunes pour vivre au kibboutz. Elle renonça à attendre sa  famille alors que son père voulait rester encore un peu avant d’émigrer pour pouvoir mieux liquider ses affaires. Un beau matin elle partit le  cœur gros sans se retourner, pour la Terre Promise..

Son arrivée au kibboutz fut accueillie dans la joie, par des gens généreux et gentils qui firent de leur mieux pour l’ aider à s’intégrer.  Le début fut difficile à cause de la langue, de l’absence de ses parents. Mais, fort  heureusement elle avait des frères, des tantes, des oncles, qui  habitaient depuis de nombreuses années au pays.

Un jour de distribution de cadeaux au kibboutz, elle choisit un livre de  dessins à l’encre de chine, sur le thème du Cantique des Cantiques du roi Salomon. Elle trouva les dessins tellement beaux qu’elle décida de les reproduire avec des feutres, car elle n’avait pas d’autre matériel à sa  disposition. Son expérience fut concluante, elle aimait le dessin, elle  y reprit goût.

Pus tard, elle étudia l’art des civilisations anciennes à l’université,  où son mari, Yoram faisait ses études en maths et physique. Entre temps, elle commença par acheter de la gouache, suivit un cours d’initiation à la peinture, fit plusieurs portraits et paysages qu’elle vendit avant d’émigrer au Canada avec leurs deux enfants.

A Montréal, elle passa à la peinture acrylique et commença à expérimenter  certains portraits et paysages, tout cela restait dans le cadre de son  passe-temps, petit à petit elle accumula pas mal de tableaux, qu’elle  aime comme ses propres enfants, dit-elle. Elle ne souhait pas s’en séparer, mais tous ses amis lui disaient que  c’était dommage de les garder pour elle-même. Elle peignit tant de tableaux que les  murs de sa maison ne lui suffirent plus et c’est alors qu’elle décida de  les montrer au grand public en espérant qu’ils auront autant de  plaisir à les regarder qu’elle a eu à les peindre.

Cette exposition exceptionnelle à Montréal est l’occasion de découvrir en toute simplicité comment cette artiste douée a réalisé ces portraits avec beaucoup de subtilité et d’originalité. Chaque tableau est unique et rien n’y est mis au hasard !  D’ailleurs l’imagination et la réflexion jouent un rôle clé dans cette exposition exceptionnelle.

Souhail Ftouh

ora0
La Galerie du Plateau
3945 rue St-Denis, Montréal
Du 29 Janvier au 7 Février 2014-01-15 de 12H00 à 19H00
Venez admirer son travail et la supporter  afin qu’elle continue dans cette voie. Nous lui souhaitons beaucoup de  succès et une bonne continuation 

ora1
ora 2
ora 3ora 4
ora 5
ora 6

Leave a Reply

*