| More

C’est connu, tout est de la faute des juifs pour certains esprits malades dans le monde arabe. Quel choc terrible en lisant le quotidien arabophone Al-Diyar lorsqu’il reprend ce nouveau genre d’accusation contre Israël : “Le printemps arabe c’est l’œuvre des juifs” !

« Les révoltes arabes sont la réalisation du complot juif pour contrôler le monde. Elles font partie du Protocole des Sages de Sion ». C’est ce qu’a confirmé le chroniqueur libanais Bushra Gharz Al-Din

Comment un journal sérieux peut il publier de telles inepties ? Ce n’est pas un mince événement que de prétendre que le ” printemps arabe, c’est l’oeuvre des juifs”.

Les dictateurs arabes, qui ont utilisé la cause palestinienne pour étouffer les espoirs et les aspirations de leurs propres peuples à la liberté, n’ont pas hontes aussi de reprendre des élucubrations pareilles.

Le président yéménite Ali Abdallah Saleh, contesté par des manifestations populaires depuis le 27 janvier, a accusé Israël et les Etats-Unis d’orchestrer le ”printemps arabe”. Dans un discours à l’Université de Saana, en mars dernier, le président a accusé l’Etat hébreu de fomenter la vague d’instabilité qui touche le monde arabe. “Il y a une salle d’opérations à Tel Aviv dont l’objectif est de déstabiliser le monde arabe et elle est dirigée par la maison blanche”, a-t-il encore ajouté.

Le régime syrien a aussi accusé Israël d’être derrière les manifestations anti-gouvernementales organisées dans les pays avec 3600 personnes qui ont été tuées dans cette répression sanglante. Bachar Al Asad a accusé déjà Israël à mots couverts d’être à l’origine des émeutes. L’ayatollah Jafar Sobhani, un érudit islamique de Qom, a annoncé le 21 août dernier qu’Israël « a eu une influence directe sur les troubles en Syrie » et a émis une fatwa expliquant que « tout changement politique en Syrie irait à l’encontre des lois islamiques ».

L’Algérie avait notamment accusé Israël de fomenter des troubles : Après des appels à manifester le 17 septembre dernier relayés par Facebook, le ministre algérien de l’Intérieur Dahou Ould Kablia a déclaré : “Si c’était des gens de l’intérieur, nous les aurions démasqué et arrêtés, mais les indices nous orientent vers des parties étrangères en relation avec l’entité sioniste (ndlr : Israël)”.

Que faudra-t-il encore pour le monde arabe et musulman d’inventer ? Les dirigeants israéliens se refusent pour leur part à communiquer sur les révolutions arabes. Ils craignent par dessus tout d’être utilisés comme épouvantail par un camp ou l’autre.

Mais si pour certains dans le monde arabe, qui pensent réellement que les révoltes arabes sont la réalisation du complot juif, nous devrions plutôt féliciter Israël qui est devenu

une source d’une immense inspiration à la démocratie pour tous ces peuples opprimés.

Dans les faits, les récents événements en Tunisie, Egypte, Yémen, Bahreïn, Oman, Libye et Syrie ont renforcé le désir, de la rue arabe, pour les libertés et les avantages de la démocratie israélienne. A partir de ce moment, nous avons donc toutes les raisons du monde d’être fiers d’ISRAEL qui nous a enfin libéré du joug du despotisme. Vive Israël.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*