“Quiconque soutient la terreur ne sera pas en sécurité en Allemagne”, a déclaré le ministre de l’Intérieur Horst Seehofer dans un communiqué. “Quelle que soit la forme que prend ce soutien”.

Par l’équipe de United with Israel et AP

La chancelière allemande Angela Merkel s’est entretenue lundi avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour affirmer le soutien de sa nation à l’État juif alors que le Hamas continue de l’attaquer par des vagues successives de tirs de roquettes.

Mme Merkel a souligné la solidarité de l’Allemagne avec Israël et le droit du pays à l’autodéfense.

Elle a condamné la poursuite des tirs de roquettes de Gaza sur Israël et a exprimé l’espoir d’une fin rapide des combats, compte tenu des pertes de vies civiles.

Selon le bureau de Mme Merkel, elle a également souligné que le gouvernement “continuera à agir de manière décisive contre les manifestations en Allemagne au cours desquelles la haine et l’antisémitisme sont répandus.”

“Il s’agit de terreur, qui vise à tuer des gens sans distinction”, a déclaré le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert, aux journalistes à Berlin, à propos des tirs de roquettes palestiniens émanant de Gaza. “Le gouvernement allemand soutient Israël et son droit à protéger sa population et à se défendre.”

Seibert a ajouté qu’il était “tragique que tant de vies humaines doivent être déplorées des deux côtés” mais a accusé le Hamas de “prendre en otage la population palestinienne de Gaza” en lançant ses roquettes depuis des zones civiles densément peuplées.

Mercredi, la police allemande a effectué des descentes dans sept États allemands, les autorités ayant annoncé l’interdiction de trois groupes liés au groupe terroriste libanais Hezbollah.

Le ministère allemand de l’intérieur a déclaré que ces groupes sont soupçonnés de collecter des fonds pour les familles des combattants tués par le groupe terroriste.

Le Hezbollah, qui est soutenu par l’Iran et dirige une opération mondiale de narcotiques et de blanchiment d’argent, cherche à détruire Israël.

“Quiconque soutient la terreur ne sera pas en sécurité en Allemagne”, a déclaré le ministre de l’Intérieur Horst Seehofer dans un communiqué. “Quelle que soit la forme que prend ce soutien, ils ne trouveront aucun endroit où se retirer dans notre pays”.

L’Allemagne a annoncé l’année dernière qu’elle interdisait les activités de la soi-disant “aile politique” du Hezbollah en Allemagne, une mesure saluée par les États-Unis et Israël.

Les responsables de la sécurité allemande estiment qu’il y a environ 1 000 partisans du groupe terroriste en Allemagne.

Source: Germany Condemns Palestinian Rockets, Raids Hezbollah-linked Offices

0 0 votes
Évaluation de l'article