L’UNESCO a parrainé une foire du livre où étaient en vente « Mein Kampf » d’Adolf Hitler et le faux antisémite « Le protocole des Sages de Sion ».

Lors de la 38e édition de la Foire internationale du livre de Sharjah (SIBF), qui s’est tenue du 30 octobre au 9 novembre, un événement parrainé par les Nations Unies, du matériel antisémite, dont « Le Protocole des Sages de Sion » et « Mein Kampf  » d’Adolf Hitler, a été vendu.

Bien que le thème de la foire de cette année ait été « Livres ouverts, esprits ouverts », le Centre Simon Wiesenthal (SWC) a envoyé une lettre à la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, condamnant le rassemblement de jeudi.

Le directeur des relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, le Dr Shimon Samuels, a déclaré sur le site Internet de l’organisation : « Le Centre surveille chaque année la haine sur les étagères des foires internationales du livre arabe ». Il a estimé que ce dernier événement était « sans doute le plus vicieux » et a souligné qu’il était « organisé sous les auspices de l’UNESCO », l’agence culturelle et éducative des Nations Unies.

La lettre explique que « l’initiative vise à promouvoir la paix, l’enrichissement culturel et le dialogue interculturel par l’éducation »… La réalité est que, stand après stand, on a promu « Mein Kampf » d’Hitler [et] le « Protocole des Sages de Sion » et d’innombrables titres faisant référence à des conspirations juives ».

La lettre soulignait : « Les organisateurs sont connus pour examiner soigneusement tous les titres exposés afin de détecter l’islamophobie, mais laissent [les livres remplis de] haine des Juifs bien en place! »

Source : https://unitedwithisrael.org/united-nations-sponsors-event-promoting-mein-kampf-anti-semitic-lies/

A lire: