| More

filles musulmanes au kotel

l’Etat d’Israël est vraiment un État civilisé loin de pratiquer l’apartheid comme on l’en accuse parfois : ici des filles musulmanes arabes passent devant le mur des Lamentations à Jérusalem ( Kotel). Remarquez aucun jet de pierres de la part des juifs, aucune protection policière, aucune insulte, aucune émeute… cette photo ne fera pas la une des médias arabes. 

A ce propos, rappelons que l’emplacement de l’ancien Temple, avec le mur du Kottel, actuel lieu de mémoire sacrée et de prière juive, est le seul et unique lieu saint du judaïsme.

La politique de l’État hébreu à l’égard de ses citoyens non juifs repose en effet sur un certain nombre de principes d’équité. Israël a bien inscrit la liberté de conscience dans sa déclaration d’indépendance. À l’issue de la guerre des Six Jours, l’État hébreu a aussi garanti le libre accès des Lieux saints de l’islam et de la chrétienté.La liberté de culte est accordée à tous à Jérusalem, en Israël ou dans tout territoire administré par Israël.

Plus surprenant encore  pour ceux qui ne le savent pas : Sur le Mont du Temple les Juifs sont interdits d’accès à certains emplacements. Les musulmans ont libre accès à l’emplacement en TOTALITÉ. Par contre il est interdit aux Juifs qui s’y rendent de prier, d’ouvrir un livre de prières sous peine d’être en butte aux miliciens arabes.

Pour faire plaisir aux Arabes , La police de Jérusalem a procédé le 20 mai 2012 à l’arrestation de 3 militants d’extrême-droite, dont le député Michael Ben Ari (Union Nationale) qui tentait de pénétrer sur le Mont du Temple.

C’est le Waqf qui a toute latitude pour faire sa loi sur le Mont du Temple et il faut lui demander l’autorisation avant qu’il s’agisse d’entreprendre une quelconque activité ou visite. Les travaux illégaux menés par le Waqf depuis 1999 ont détruit des trésors archéologiques immenses sous le Mont du Temple.

Souhail Ftouh

Leave a Reply

*