Des politiciens et des organisations israéliennes et juives se sont prononcés en faveur de la décision de Trump de signer un décret exécutif pour combattre l’antisémitisme dans les établissements d’enseignement supérieur.

Par Benjamin Brown, TPS

Le décret exécutif du président américain Donald Trump fait usage du titre VI de la Civil Rights Act de 1964 qui interdit le financement fédéral de programmes ou d’activités discriminatoires en raison de la race, de la couleur et de l’origine nationale.

En vertu du nouveau règlement, le judaïsme sera défini comme une origine nationale plutôt que comme une religion. Les étudiants musulmans, sikhs et hindous ont déjà été protégés en vertu de la Loi, citant des caractéristiques ancestrales et ethniques communes.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a remercié Trump pour son décret exécutif.

« La liberté d’expression n’est pas une carte blanche pour les attaques antisémites contre le peuple juif et l’État d’Israël « , a-t-il déclaré.

Brooke Goldstein, directrice exécutive du Lawfare Project, une ONG qui finance des actions en justice visant à « protéger les droits civils et humains du peuple juif dans le monde entier », a qualifié cette initiative de « pionnière » en « reconnaissant le judaïsme comme une nationalité ».

Goldstein a dit que l’Ordre accorderait « pour la première fois » aux Juifs les mêmes protections « dont jouissent toutes les autres minorités ethniques ».

La décision de Trump permettra au gouvernement fédéral américain et à ses ministères respectifs de supprimer le financement fédéral de tout établissement d’enseignement supérieur réputé ne pas combattre l’antisémitisme.

Le poison de l’antisémitisme doit être condamné

La définition de l’antisémitisme doit être adoptée par le département d’État qui utilise la définition de l’International Holocaust Remembrance Alliance (IHRA). Ceci définit l’antisémitisme comme « une certaine perception des Juifs, qui peut s’exprimer par la haine envers les Juifs. Les manifestations rhétoriques et physiques de l’antisémitisme sont dirigées contre des individus juifs ou non juifs et/ou leurs biens, contre des institutions communautaires juives et des installations religieuses. »

Traduit de l’anglais : https://unitedwithisrael.org/israeli-leaders-jewish-groups-praise-trumps-actions-on-anti-semitism/