En réalité, l’un des deux suspects de l’assassinat au supermarché casher était lié au mouvement antisémite hébraïque noir israélien.

Par JNS

La représentante Rashida Tlaib (D-Mich.) a faussement indiqué jeudi que la “suprématie blanche” était le motif de la fusillade de mardi au supermarché casher JC à Jersey City.

“Voici Moshe Deutsch, 24 ans, un érudit et activiste. Il a été tué à Jersey City hier. Mindy Ferencz, 32 ans, leader de la communauté hassidique de JC, et Miguel Douglas, 49 ans, ont également été assassinés. Que leurs souvenirs soient des bénédictions. Que leurs communautés trouvent la guérison. Puissions-nous tous trouver la paix”, a tweeté le groupe anti-israélien IfNotNow.

Les deux suspects de la fusillade, qui ont été tués au cours du carnage à l’épicerie, ont également abattu Joseph Seals, détective Joseph de la police de Jersey City, un père de cinq enfants de 39 ans.

“C’est déchirant. La suprématie des Blancs tue”, a posté Tlaib dans un nouveau retweet qui a depuis été supprimé.

L’un des deux suspects de l’assassinat au supermarché casher était lié au mouvement antisémite hébraïque noir israélien.

“Le groupe croit qu’ils sont les vrais descendants des anciens Israélites, qu’ils sont connus pour diffamer les Blancs et les Juifs et qu’ils sont considérés comme un groupe suprémaciste noir par le Southern Poverty Law Center”, rapporte le New York Post.

Le groupe qualifie les Juifs de “bâtards qui ont financé la traite des esclaves”, selon l’Anti-Defamation League.

Traduit de l’anglais : https://unitedwithisrael.org/tlaib-blames-white-supremacy-for-nj-shooting-deletes-tweet

0 0 voter
Évaluation de l'article