Du 10 au 16 février 2020 au Centre Hillel de Fontenay Sous Bois une exposition exceptionnelle de photographies de documents rares et d’objets d’art, sur la communauté juive tunisienne, est organisée par L’Association des Arts et Traditions Populaires des Juifs de Tunisie.  

Bernard Allali est LE spécialiste de la mémoire juive tunisienne. Avec des dizaines de livres à son actif, il a largement contribué à retrouver, sauvegarder, diffuser et faire aimer la culture judéo-tunisienne.

Président de l’Association des arts et traditions populaires des juifs de Tunisie, Allali a fait appel la jeune Margaux Fitoussi, dans le cadre de son projet de recherche à Harvard, pour qu’il prête une quarantaine de photos de ses collections pour les besoins d’une exposition.

La collection de photos, permet de se retremper dans le vécu des juifs tunisiens.

À la fin des années 1940, la population juive était estimée à plus de 100 000 personnes. L’année 1967 marque un moment décisif dans le lent processus d’extinction de cette minorité dont la présence en terre tunisienne est attestée depuis environ deux millénaires.

Après la guerre de juin 1967, seuls quelques milliers de juifs continuent de vivre sur leur terre ancestrale, leur nombre diminuant au fil des ans avec le vieillissement démographique d’une population qui ne se renouvelle plus. Les jeunes générations tunisiennes ignorent cette dimension dorénavant disparue de leur histoire.

Président de l’ATPJT, Arts et Traditions populaires des Juifs de Tunisie, association membre du CRIF, Bernard Allali est un collectionneur passionné de tout ce qui touche au patrimoine de sa communauté d’origine : cartes postales anciennes, livres, enveloppes commerciales, objets du culte, vêtements…En publiant son bel ouvrage, il se propose de mettre à la disposition de chacun des éléments remarquables de son trésor personnel. Il nous offre ainsi une riche iconographie assortie de textes portant souvent sur des sujets rarement abordés : la philatélie, les correspondances postales entre la Tunisie et Israël, les techniques photographiques d’époque, les caricatures, les relations entre Juifs et Noirs, la publicité, les assiettes de collection, les céramiques Chemla, le personnage du Bou Saadia…

Souhail Ftouh

0 0 voter
Évaluation de l'article