La police israélienne a indiqué ce jeudi, 6 février 2020, avoir diligenté une enquête pour “attaque terroriste” après qu’une voiture a foncé dans un groupe de soldats à Jérusalem. Un premier bilan avait fait état de 14 blessés. 

Des unités de police et les secouristes sont arrivés sur les lieux et tentent de retrouver le véhicule. Une enquête pour acte de terrorisme a été ouverte“, a annoncé le porte-parole de la police israélienne Mickey Rosenfeld.

L’organisation de secouristes Magen David a indiqué avoir “traité et évacué” 12 personnes au niveau de la “First station”, l’une des attractions de la vie nocturne de la ville sainte située à Jérusalem.

Selon la police, la voiture a foncé sur la foule vers 1h45 sur l’avenue contournant cette ancienne gare ottomane reconvertie en lieu de loisirs, avec quantité de bars et surtout de restaurants.

Cet incident intervient un peu plus d’une semaine après l’annonce du projet américain pour le Moyen-Orient qui prévoit notamment de faire de Jérusalem la capitale “indivisible” d’Israël. 

Ce n’est pas la première attaque de ce genre. Elle s’inscrit dans une série qui dure depuis des mois et qui a vu plusieurs chauffeurs palestiniens volontairement percuter des passants avec leur véhicule.

Tout cela vient rappeler l’extrême que le terrorisme continue de coûter des vies même si ce jeudi, pour le moment, on ne parle pas de morts mais bien de blessés.

Souhail Ftouh

0 0 voter
Évaluation de l'article