Le rédacteur en chef d’un grand journal allemand a averti “qu’Israël était menacé d’extinction tous les jours” pendant que Soleimani vivait.

Immédiatement après que les États-Unis aient perpétré l’assassinat ciblé de l’archi-terroriste iranien Qassem Soleimani, le rédacteur en chef du journal allemand Bild, Julian Reichelt, a rédigé un commentaire cinglant louant l’autorisation de l’attaque militaire par le président américain Donald Trump.

“Le président Trump a libéré le monde d’un monstre dont le but dans la vie était un nuage atomique au-dessus de Tel-Aviv. Trump a agi en légitime défense – la légitime défense des États-Unis et de tous les peuples épris de paix”, a écrit Reichelt dans Bild.

“Le parrain de la terreur iranienne, Qassem Soleimani, a défendu un monde dont aucun être humain pacifique ne pourrait vouloir – un monde dans lequel on pourrait exploser sous une bombe à tout moment si l’on se trouve au mauvais endroit au mauvais moment”, a-t-il ajouté.

Reichelt a averti : “Soleimani représentait un monde ….dans lequel des villes entières sont anéanties – comme Alep. Dans laquelle des milices assoiffées de sang vont de porte en porte et exécutent des civils. Dans lequel les jardins d’enfants en Allemagne pourraient disparaître en flammes à tout moment parce que ses enfants sont juifs. Dans lequelle Israël est menacé d’extinction tous les jours.”

Selon M. Reichelt, M. Trump a mené une “action militaire préventive” contre Soleimani le 3 janvier, en éliminant un monstre qui, selon le département d’État américain, supervisait des opérations terroristes qui ont tué au moins 603 militaires américains en Irak.

Et les États-Unis ont averti que Soleimani avait des plans pour tuer d’autres Américains.

Soleimani a également servi de marionnette aux agents terroristes au Yémen, en Irak et au Liban, et il a soutenu le boucher de Damas, le président syrien Bachar Assad

“Soleimani a non seulement ordonné d’innombrables attaques contre les forces occidentales et Israël, ainsi que contre ses ennemis sunnites, mais il était en train de préparer d’autres attaques”, a récemment averti Israël Hayom.

Les tyrans : Impuissants contre les États-Unis.

“Le président des États-Unis, Donald Trump, a clairement indiqué que les pires personnalités du monde (…) peuvent tourmenter, torturer, harceler et terroriser ceux qui sont plus faibles et désespérés, mais ils ne peuvent rien faire contre la plus puissante démocratie du monde”, a-t-il dit.

Devant une foule de milliers de personnes à Kerman, la ville natale de Soleimani, Hossein Salami, le chef des Gardiens de la Révolution iranienne, s’est engagé à exercer des représailles contre les Etats-Unis pour cette attaque. “Nous nous vengerons”, a-t-il dit, ce à quoi la foule a répondu en scandant : “Mort à Israël !”

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a salué la décision de Trump d’assassiner Soleimani lors d’une réunion du cabinet, dimanche. “Qassem Soleimani a causé la mort de nombreux citoyens américains et de nombreux autres innocents au cours des dernières décennies et à l’heure actuelle”, a-t-il dit. “Soleimani a initié, planifié et exécuté de nombreuses attaques terroristes dans tout le Moyen-Orient et au-delà”.

Nétanyahou a ajouté : “Le président Trump mérite toute l’estime pour avoir pris des mesures déterminées, fortes et rapides. Je voudrais réitérer – Israël se tient pleinement aux côtés des Etats-Unis dans la juste lutte pour la sécurité, la paix et l’autodéfense”.

Traduit de l’anglais : https://unitedwithisrael.org/monster-soleimani-sought-atomic-cloud-over-tel-aviv-says-german-newspaper/

0 0 voter
Évaluation de l'article