| More

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu a qualifié d’incitation à la haine, le discours prononcé au Qatar par le président palestinien Mahmoud Abbas, dans lequel il a appelé les Arabes et les musulmans à visiter Jérusalem « pour renforcer notre présence et notre culture dans la ville ». Il est temps que le leadership palestinien cesse de déformer la réalité et de diffuser des mensonges. Ce n’est pas en agissant comme ça qu’on fait la paix, a déclaré M. Netanyahu.

Mahmoud Abbas a déclaré au cours du sommet pour la protection de Jérusalem qui vient de s’ouvrir à Doha au Qatar, que “Jérusalem restera arabe”. Il a précisé qu’il encourage les musulmans et les arabes à visiter la ville pour y “renforcer la présence du peuple palestinien”.

Le sommet pour la protection de Jérusalem s’est ouvert ce dimanche, 26 février 2012, à Doha au Qatar avec la participation de députés arabes de la Knesset, de membres du Hamas, de délégués iraniens et de tous les pays arabes.

Le prince du Qatar a déclaré en préambule qu’Israël “commet des crimes à Jérusalem” et qu’il n’y a “pas de paix possible sans Jérusalem”. Il a ajouté que la Ligue arabe va demander au Conseil de sécurité de l’ONU la création d’une commission d’enquête sur les “crimes israéliens à Jérusalem”.

Ahmed Tibi, un des députés arabes israéliens présents au sommet pour la protection de Jérusalem qui se tient à Doha au Qatar a déclaré en conférence de presse qu’Israël “bafoue la liberté de culte à Jérusalem” et que la “judaïsation de Jérusalem est une violation flagrante du droit international”.

Jérusalem, capital unifiée et éternelle du peuple juif, est aujourd’hui la cible de la propagande palestinienne. En voulant s’emparer de Jérusalem, les palestiniens veulent s’emparer de l’identité, des fondements même du judaïsme. Ils continuent de nier la vérité juive, cependant si Universelle. Parmi ceux qui se mobilisent pour sauver la capitale et éviter à tout prix son partage, on compterait notamment, l’homme d’affaires juif américain Ron Lauder, président du Congrès juif mondial (CJM). Lauder est considéré comme un donateur généreux dans les milieux juifs

Ce qui est ignoble, c’est aussi que le bloc arabe qui représente la grande majorité de l’Organisation des Nations Unies cherche à mettre la pression sur Israël. Les 57 membres du bloc islamique ont construit une majorité automatique destinée à attaquer sans cesse et selon une escalade sans fin, le droit de la la majorité des Juifs qui est restée et restera attaché à cette ville. Ils veulent à tout prix délégitimer cette ville bien juive depuis des plus de 5770 années !

Le ministère israélien des Affaires étrangères fulmine contre la participation de l’émissaire de l’Onu au Proche-Orient, Robert Serry, à la Conférence de défense de Jérusalem, organisée au Qatar.

”Par sa présence, il lui (ndlr- à ce colloque) accorde de la respectabilité, et trahit son poste à l’Onu”, ont indiqué des responsables politiques israéliens sous couvert d’anonymat. Selon eux, ”Serry condamne très peu les tirs de Gaza, mais s’empresse de s’en prendre à n’importe quel projet d’une commission régionale, pour la fermeture de vérandas à Har Homa”, ont-ils ajouté. Le ministère devrait convier M. Serry pour le blâmer.

L’Etat d’Israel cherche depuis des années à parvenir à un accord reposant sur des offres sérieuses avec les Palestiniens. L’intérêt principal d’Israël est de voir exister un État démocratique palestinien indépendant, dépourvu de terreur et de menaces. De plus, il est totalement inutile que de faire de la surenchère au cours de ce sommet pour la protection de Jérusalem qui vient de s’ouvrir à Doha au Qatar. Jérusalem réunifiée est bien une ville libre et ouverte à tous. Les arabes de la ville ont tous les droits sociaux : allocs familiales, santé gratuite, allocs de chômage .Ils ont le droit de vendre leurs biens immobiliers, d’en acheter et de s’installer où ils veulent sur le territoire…Peuvent créer leur entreprise, avoir des salariés ou faire travailler leurs proches, tenir des commerces.

C´est évident que Jérusalem, cette ville libre, dérange les pays arabes. Cette ville est ouverte à tous les gens et toutes les confessions. La situation des libertés individuelles à Jérusalem est meilleure que celle de n’importe qu’elle autre capitale arabe. Israël est bien le seul à même de faire rayonner cette ville.

Alors que les pays arabes au sommet de Doha au Qatar crient pour la protection de Jérusalem ; aucun pays arabes ne peut forcer les Arabes vivant en Israël à devenir Palestiniens. Un sondage récent de l’institut Pechter Moyen-Orient, en partenariat avec le Council on Foreign Relations, montre pourtant sans équivoque que s’ils avaient le choix, la majorité des résidents arabes (chrétiens et musulmans) de Jérusalem Est préféreraient rester Israéliens. L’enquête, menée sur un échantillon 1.039 Palestiniens vivant dans les 19 quartiers de Jérusalem-Est, a été supervisé par le Dr David Pollock.

Des dizaines de milliers d’Arabes non-israéliens, principalement de la Judée et de la Samarie, sont mariés à des Arabes israéliens et ont reçu des cartes d’identité israéliennes ces dernières années. En plus, la croissance de la population arabe à Jérusalem-Est pendant la période de la souveraineté jordanienne est estimée seulement à 4,6 pour cent de 1949 à 1967. Elle s’élève par contre à 291 pour cent pendant la période du contrôle israélien, depuis 2009.

En outre, 44% des résidents de Jérusalem-Est semblent satisfaits de leur niveau de vie. Point de discrimination raciale ou religieuse donc. Si des arabes veulent vivre en territoire israélien plutôt qu’en territoire sous souveraineté arabe et si Israël est si raciste, pourquoi les Palestiniens veulent y habiter ? De toute façon Israël ne tolèrera en aucune façon une autorité étrangère à Jérusalem, ni sa division.

Et concernant les critiques arabes contre le gouvernement israélien au sujet de la construction de nouveaux logements à Neveh Yaakov, à Har Homa et à Beitar Illit, pourquoi ne pas contrôler aussi les palestiniens (les jordaniens quoi) qui développent des implantation en Judéo Samarie ?

Israël peut continuer les constructions dans les territoires et à de Jérusalem-est et ceci à vitesse grand V. De toute façon l’ État d’Israël fait ce qu il veut chez lui. De quoi se mêlent ils les pays arabes ?

Israël est le seul pays au monde a se faire mépriser continuellement sans réagir fermement envers ces pays qui devraient avoir la décence de se taire pour n’avoir pas plus que d’autres si ce n’est moins ,de brevets de moralité ou bonne conduite.

Etant donné que la situation de ces territoires est en discussion, il est tout aussi légitime pour les Israéliens d’édifier leurs localités que pour les Palestiniens de construire les leurs. Cependant, par esprit de compromis, les gouvernements israéliens successifs ont indiqué leur volonté de négocier la question et ont accepté un gel volontaire de la construction de nouvelles localités, mesure destinée à inspirer la confiance.

A quelques jours de son voyage à Washington, le Premier ministre Binyamin Netanyahu cherche à s’assurer qu’il n’y aura aucune mauvaise surprise qui viendra l’embarrasser lors de son entretien avec le président Obama dans le Bureau oval, tel que cela avait été le cas lors de la visite du vice-président Joe Biden en Israël.

Pour cet effet, il a donné l’ordre au ministère de l’Habitat de geler les principaux appels d’offre pour la construction dans les quartiers de Jérusalem au-delà de la ligne Verte, rapportait vendredi le quotidien Yediot Aharonot. Pour le moment, 1575 nouveaux logements sont sur le marché, 950 à Guilo et 625 à Pisgat Zéev. Le ministère de l’Intérieur a également été prié d’éviter des ”surprises” dans un avenir proche.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*