| More

Comme toujours Israël est l’un des premiers pays à envoyer des délégations humanitaires dans des pays touchés par des catastrophes naturelles.

Les secouristes  israéliens  tentent toujours, ce vendredi matin 22 septembre 2017, de libérer la fillette qui est prisonnière des décombres de son école depuis que le Mexique a été ravagé par un séisme de magnitude 7,1 plus tôt cette semaine.

 

Les secouristes  de Tsahal  communiquent avec la petite fille par un trou percé dans le débris. La fillette affirme que cinq autres enfants vivants sont avec elle, et des images thermiques montrent qu’elle n’est possiblement pas seule dans cet espace, mais la situation demeure nébuleuse.

 

Les travaux des secouristes ont été ralentis par la pluie diluvienne qui est tombée la nuit dernière.

 

Une équipe d’urgence du Commandement passif de l’armée israélienne est arrivée ce jeudi au Mexique, où elle a commencé à fournir de l’aide après que le pays d’Amérique centrale a été touché par un puissant tremblement de terre qui a tué au moins 272 personnes. Entre 100 et 115 personnes auraient perdu la vie seulement dans la capitale, Mexico.

 

Cinquante-deux survivants ont jusqu’à présent été retrouvés, dont deux femmes et un homme qui ont été tirés vivants des ruines d’un immeuble d’habitation tard mercredi soir. D’autres victimes demeurent apparemment coincées dans les décombres un peu partout.

 

L’attention du pays est toutefois rivée sur l’école Enrique Rabsamen, dans le sud de la capitale, où au moins 21 enfants et quatre adultes ont été tués.

 

La délégation de Tsahal en plein action pour sauver des vies

 

Alors que les équipes mexicaines travaillaient encore frénétiquement pour sauver des personnes piégées dans plusieurs bâtiments qui se sont effondrés, les équipes de l’armée israélienne apportent leur aide aux opérations de recherche et de sauvetage, a déclaré l’armée.

 

Les ingénieurs du Commandement passif évaluent aussi l’intégrité des bâtiments touchés par le tremblement, tandis que d’autres aident les locaux.

 

La délégation israélienne est composée de 71 soldats et officiers qui avaient déjà commencé à fournir de l’aide, a déclaré un porte-parole de l’armée.

 

La délégation est composée principalement d’ingénieurs qui devraient aider à évaluer l’intégrité structurelle des bâtiments dans la ville de Mexico et dans d’autres zones touchées par le séisme. Il n’y a pas d’hôpital de campagne mais l’armée a précisé que cela pourrait être ajouté ultérieurement. Le chef de la délégation est le colonel Dudi Mizrahi, le commandant de l’unité de recherche et de sauvetage de l’armée.

 

Mardi soir, le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu a fait savoir que le Mexique avait demandé à Israël de l’aide après que Netanyahu a proposé de l’aide.

 

« Netanyahu a ordonné qu’une équipe d’aide et une opération de recherche et de sauvetage soient organisées pour quitter le Mexique le plus tôt possible », a déclaré son bureau.

La plupart des soldats de l’équipe dépêchée sont des réservistes.

Plusieurs pays, dont Israël, le Chili et le Salvador, l’Espagne et la Colombie ont annoncé l’envoi de renforts.

Souhail Ftouh

 

 

 

 

Leave a Reply

*