| More

David Susskind, fondateur du Centre communautaire laïc juif (CCLJ) et figure emblématique de la communauté juive de Belgique, est décédé vendredi à l’âge de 86 ans. Il s’est illustré par son combat en faveur des juifs soviétiques et en faveur de la paix au Proche-Orient.

David Susskind a mené tout au long de son existence plusieurs combats humanistes, notamment en faveur de la paix au Proche orient. Il a aussi milité pour la restitution des biens juifs spoliés pendant la guerre et en soutien des juifs d’URSS.

Il avait fondé en 1959 le Centre culturel et sportif juif, transformé quelques années plus tard en Centre communautaire et laïc juif (CCLJ). Il défendait “un judaïsme laïc qui ambitionnait de concilier le judaïsme et le libre-examinisme”, rappelle le Centre sur son site web.

Il a également contribué à la mise sur pied du Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB), la coupole des organisations juives du pays, “où son militantisme progressiste se heurta parfois aux conceptions plus conservatrices d’autres membres de la communauté”, souligne le CCLJ.

Plusieurs personnalités belges lui ont rendu hommage, et notamment le président du Mouvement Réformateur (MR) Charles Michel qui a rappelé sa probité. Il s’agissait d’un “Mensch”, un terme en yiddish qui désigne une personnalité hors du commun, a-t-il déclaré.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*