Le général de division Jamal Hakroosh a gravi les échelons de la police israélienne au cours d’une carrière estimée de 40 ans.

Par United with Israël

Le général de division Jamal Hakroosh, chef de la Direction du développement des services de police pour la population arabe israélienne, a pris la parole à la Conférence mondiale contre la discrimination et le racisme aux Nations Unies à Genève, le 4 décembre. Il est le premier général musulman de la Police nationale israélienne.

Hakroosh représentait le ministère israélien de la Sécurité publique et la Police nationale israélienne. Il a informé les participants des possibilités qu’Israël offre à tous les citoyens, sans distinction de race ou de religion. Il a expliqué que tout au long de sa carrière au sein de la Police nationale israélienne, il a pu aider la communauté arabe dans tout le pays.

Dans le discours, qui a été diffusé en anglais à la presse, Hakroosh entonnait : “Moi, Jamal Hakroosh, citoyen de l’État d’Israël, arabe, musulman, je suis né à Kfar Cana, dans le nord d’Israël”, rapporte The Jerusalem Post. Il a poursuivi en expliquant qu’il y a 40 ans, les Arabes n’étaient éduqués que dans leurs villages, ce qui leur offrait un minimum de possibilités de développement professionnel.

“Aujourd’hui, presque tous les jeunes Arabes terminent leurs études secondaires dans le village et la majorité d’entre eux continuent leurs études universitaires “, a dit Hakroosh. “C’est un changement très important qui a eu lieu dans la société arabe, au profit des jeunes hommes et femmes arabes.”

A l’âge de 20 ans, Hakroosh a décidé de “devenir un ambassadeur pour mon peuple et pour ma génération”. Cela l’a amené à rejoindre la police israélienne. À l’époque, il était le seul policier musulman.

“Il n’a pas été facile de m’accepter, moi, un Arabe musulman, comme commandant lors d’événements sensibles et difficiles tels que ceux que le public israélien a traversés”, a dit M. Hakroosh. “Non seulement des événements criminels, mais aussi des événements liés à la sécurité et à la terreur – notre pays a été témoin de beaucoup de ces événements.”

Grâce à sa détermination et à sa persévérance, Hakroosh a gravi les échelons. “J’étais le commandant de trois grands commissariats de police, fournissant des services de police aux citoyens arabes et juifs.”

Il a félicité Israël pour l’égalité des droits de tous les citoyens. “C’est l’endroit pour souligner que la police israélienne est une institution décente, qui ouvre des portes à tous les citoyens du pays, quels que soient leurs antécédents ou leur religion “, a poursuivi Hakroosh. “Je dois profiter de cette occasion pour dire que non seulement la police israélienne a ouvert des portes à un citoyen arabe, mais que mes amis et collègues de ma génération se trouvent maintenant parmi les directeurs des services médicaux des hôpitaux israéliens et les professeurs des universités israéliennes. Alors que des milliers de jeunes étudiants arabes sont inscrits dans les universités israéliennes.”

Le Général de division a déclaré qu’au cours des deux dernières années, huit commissariats de police ont été ajoutés aux villes arabes, l’objectif étant d’en créer 10 autres au cours des trois prochaines années. Plus de 600 jeunes hommes et 55 jeunes femmes arabes ont rejoint la police, a-t-il dit.

“C’est la révolution et le changement que nous souhaitions atteindre”, explique Hakroosh, selon le Post. “C’est ce qui se passe dans la police israélienne : l’égalité pour chaque citoyen, des portes ouvertes pour chaque citoyen. Aujourd’hui, vous pourrez voir une policière arabo-musulmane fournir des services de police à un citoyen arabe. Quelque chose comme ça, c’est sans précédent.”

Hakroosh a commencé sa carrière de 40 ans comme patrouilleur. En 2002, il est devenu commandant. En 2013, il a obtenu le grade de général de brigade et en 2016, il a atteint son poste actuel de général de division. Il est titulaire d’un baccalauréat en sciences politiques de l’Université de Haïfa.

“Vos oreilles entendent parler des changements intervenus au sein de la police israélienne dans l’intérêt de l’égalité et de la justice pour le citoyen arabe, et vos yeux peuvent voir le changement devant vous – et c’est moi, un Arabe musulman, qui ai atteint la plus haute position dans la police israélienne, le rang le plus élevé – un rang avant le Commandant général de la police ” a-t-il conclu.

Traduit de l’anglais : https://unitedwithisrael.org/muslim-israeli-police-chief-to-un-arabs-reach-highest-levels-in-israeli-society/

0 0 voter
Évaluation de l'article