Attendu depuis longtemps, le train rapide entre Jérusalem et Tel Aviv commencera à opérer le 21 décembre 2019, selon le site officiel de la compagnie israélienne des Chemins de Fer.

La ligne électrique proposera son premier trajet commercial depuis la gare Navon de la capitale à 20h56 et arrivera à la gare Hahagana de Tel Aviv à 22h28 après un arrêt à l’aéroport Ben Gurion. Dans le même temps – à 21h56 – le premier train quittera Hahagana à Tel Aviv et arrivera à Navon à 22h30.

Ce trajet inaugural a lieu 18 ans après le lancement du projet et 11 ans après la date de lancement initiale.

Des trains partiront également une heure plus tard dans les deux sens, et à partir du dimanche 22 décembre, le service fonctionnera toutes les 30 minutes dans les deux sens, sauf la nuit.

La nouvelle ligne va sensiblement réduire le temps actuel de trajet entre les deux plus grandes villes d’Israël.

Pourtant, alors que la durée du trajet annoncée pendant années était de 28 minutes, le trajet entre Jérusalem et Tel Aviv prendra au final 32 minutes et celui entre Tel Aviv et Jérusalem prendra 34 minutes (probablement du fait qu’il est dans le sens de la montée).

Les autorités pensent que le train desservira d’autres gares de Tel Aviv et dans la banlieue nord d’Herzliya, à partir de 2020.

 Les transports en commun d’Israël sont sur le point d’être sérieusement stimulés par la nouvelle ligne de chemin de fer express de Tel-Aviv-Jérusalem.

 Le coût total de ce projet grandiose est estimé à 7 milliards de dollars. Il a été initié dans le but d’aider les voyageurs à se déplacer plus facilement à travers l’une des routes les plus encombrées du pays. Le chemin de fer de Tel-Aviv à Jérusalem permettra de réduire considérablement les embouteillages sur la route 1 et sur tous les principaux carrefours qui croisent cette route difficile reliant la capitale israélienne à la région métropolitaine de Goush Dan.

 
La longueur de la ligne est de 57 kilomètres et comprend un nombre important de développements technologiques destinés à assurer un trajet rapide et confortable. Sept kilomètres de ponts ont été construits dans le cadre de ce projet, y compris le pont le plus haut (95 mètres) et le plus long (1 250 mètres) d’Israël. En outre, 38 kilomètres de tunnels ont été creusés dans le cadre de ce projet. Tous les travaux de construction ont été réalisés tout en prenant en considération la protection du paysage et de l’environnement.
 

Pour assurer un minimum de retards ou de problèmes, la construction de la ligne ferroviaire a été réalisée en utilisant les technologies les plus avancées au monde. A Jérusalem, le train partira de Binyanei Hauma, à l’entrée de la ville. La station de Binyanei Hauma est située à 80 mètres sous la surface et est actuellement l’une des gares les plus profondes du monde.

Le transport en commun en Israël va connaître un grand changement dans les prochaines années. Avec un large éventail de projets en cours visant à créer des routes plus agréables, la circulation au cœur d’Israël deviendra plus facile et plus commode. Cependant, il ne fait aucun doute que la voie ferrée à grande vitesse Jérusalem-Tel-Aviv est la cerise sur le gâteau, avec sa capacité à relier les deux principales villes d’Israël, tout en s’appuyant sur les normes les plus élevées et en offrant un maximum d’efficacité aux citoyens israéliens et aux habitants de Jérusalem.

Souhail Ftouh

0 0 voter
Évaluation de l'article