Innovation Africa, une ONG israélienne, est l’une des trois lauréats du Prix InnoDip 2019 pour la diplomatie innovante.

Sivan Ya’ari, fondateurice et responsable d’Innovation Afrique, explique comment cette organisation a vu le jour.

«Il y a environ 21 ans, j’ai été embauché pour travailler  en Afrique. Quand je suis allé dans les villages, j’ai réalisé que leur principal défi était le manque d’énergieEn raison du manque d’énergie, il n’y avait pas d’électricité, de lumière et de réfrigération, ce qui entraînait un manque d’eau salubre, un accès limité aux vaccins et aux médicaments et une faible scolarisation. “.

Sans électricité pour pomper de l’eau propre dans les aquifères situés sous leurs pieds, les gens passent des heures à chercher de l’eau tous les jours pour trouver une source sale et contaminée.

 

Sivan Ya’ari fondatrice-directrice de l’ONG Innovation Africa, est une israélienne qui a poursuivi ses études aux Etats-Unis avec une première formation en finance (Pace University de New York) ainsi qu’un master en gestion et management des énergies obtenu à la célèbre Université Columbia de New York.

Ya’ari est rentré aux États-Unis, a obtenu une maîtrise en énergie de Columbia et, encore étudiant, a commencé à apporter des systèmes d’énergie solaire dans les villages africains.

Aujourd’hui, Ya’ari et son équipe forment des ingénieurs locaux à l’utilisation d’énergie solaire pour alimenter les écoles et les centres médicaux et pour pomper de l’eau propre sous la terre.

Avec l’énergie solaire dans les centres médicaux, des médecins qualifiés s’installent dans des villages reculés, les gens reçoivent des vaccins et les infirmières assurent la sécurité des bébés la nuit.

Les étudiants peuvent étudier la nuit et pour la première fois, utiliser un ordinateur. En utilisant l’énergie solaire pour pomper l’eau, des robinets sont installés dans tous les villages et l’irrigation au goutte à goutte permet aux gens de cultiver leurs propres cultures toute l’année.

Le comité public présidé par l’Amb. Ron Prosor a choisi Innovation Africa comme gagnant, car elle «illustre la diplomatie entre les peuples. Ils distribuent l’innovation israélienne directement là où on en a le plus besoin. Il a un impact considérable et une influence positive impressionnante sur la vie des personnes dans les régions les plus négligées du monde. ”

Ya’ari explique que les gouvernements africains accordent de la valeur à Innovation Africa:

«Ils veulent apprendre d’Israël et nous sommes toujours les bienvenus. Cela a contribué à renforcer les relations avec Israël. »

Elle ajoute que lorsque les habitants font l’expérience d’une eau propre, ils disent que Dieu a répondu à leurs prières d’Israël et de Jérusalem. “C’est une situation gagnant-gagnant”, dit-elle.

«En apportant la technologie israélienne en Afrique, nous avons un système qui nous permet, à nous et au gouvernement, de surveiller les systèmes solaires à distance. Ainsi, ils peuvent voir à tout moment combien d’eau a été pompée dans chaque village et combien d’énergie a été consommée. »

Elle ajoute que l’Ouganda a envoyé ses propres ingénieurs apprendre d’Innovation Africa. «Cela a également permis de transférer les connaissances et la technologie à davantage de personnes», a-t-elle déclaré.

Depuis 2008, Innovation Africa a réalisé plus de 250 installations qui ont aidé plus de 1,5 million de personnes. Elle met actuellement en œuvre ses solutions d’énergie solaire dans dix pays africains, dont l’Ouganda, l’Afrique du Sud, le Cameroun et l’Éthiopie.

L’action d’Israël dans le monde est de faire profiter toutes les nations qui le souhaitent de toutes ses connaissances et des outils à sa disposition pour leur permettre à elles aussi de prendre en charge la résolution des problèmes de leur nation.

Le développement exceptionnel réussi en Israël dans le domaine de l’agriculture est connu dans le monde entier : le pays est aujourd’hui un exportateur important de produits frais et est devenu une puissance de premier plan au niveau des technologies agricoles alors que plus de 60 % de sa superficie était un désert lors de la création d’Israël.

L’ONG « Innovation Africa » est un exemple emblématique de l’effort de coopération internationale considérable et particulièrement efficace d’Israël en Afrique.

Cette ONG s’est fixée pour mission d’amener aux africains vivants dans des zones rurales subsahariennes, sans infrastructures, les innovations israéliennes leur permettant d’accéder à l’électricité, l’eau potable à proximité, la vaccination grâce aux réfrigérateurs, l’irrigation efficace, et le développement.

De plus, cette action permet la libération des jeunes filles de la corvée du transport permanent des besoins en eaux à partir d’un puits éloigné ce qui leur a permis de passer plus de temps à leur devoirs scolaires et la sortie de la population des collectivités desservies d’une situation socio-économique sans issue.

Etablie en 2008, l’ONG Innovation Africa, a déjà réalisé avec succès 97 projets dans 7 pays (Ouganda, Malawi, Tanzanie, Ethiopie, Afrique du Sud, République Démocratique du Congo et Sénégal) et a été primée par l’ONU lors de l’exposition de Nairobi du 2 novembre 2013.

L’obtention de ces résultats est effectuée par l’installation d’un ensemble cohérent combinant des équipements et des techniques israéliens, la formation de la population à l’utilisation des matériels installés, le soutien enthousiaste et l’accompagnement grâce à des volontaires et le suivi-contrôle à distance par les experts israéliens. Il s’agit donc d’investissements conçus et exploités de façon durable.



En photo Sivan Ya’ari fondatrice-directrice de l’ONG Innovation Africa

Sivan Ya’ari fondatrice-directrice de l’ONG Innovation Africa, possède une expertise de plus de 12 ans du continent africain. Sivan a découvert l’Afrique pour la première fois en 1999 en visitant les filiales africaines d’une multinationale pour laquelle elle travaillait.

Elle se frotta après au monde de la finance pendant deux ans. Ensuite, elle travailla pour le Programme de Développement des Nations unies (UNPD) sur le développement de l’énergie diesel. C’est à ce moment qu’elle réalise le besoin énorme de solutions d’énergie durable pour les régions défavorisées d’Afrique rurale. Grace à cette réflexion, elle pose les bases de ce qui deviendra Innovation Africa.

Sivan siège, entre autres, au conseil d’administration du fonds israélien pour l’UNICEF ainsi qu’au “Pears challenge”.

En parallèle de son ONG créée en 2008 qui possède un bureau en Israël et un autre à New York, elle a développé et manage un système de franchise qui emploie plus de 100 personnes.

Sivan est mariée à David et vit avec ses trois magnifiques enfants à Tel Aviv.

Souhail Ftouh

0 0 vote
Article Rating