La communauté juive en France perd un fils dévoué, parmi les meilleurs, qui n’a eu de cesse de porter sur ses épaules ses problèmes et ses difficultés sans jamais se plaindre ou faiblir.

Claude Barouch le Président de L’Union des patrons et des professionnels juif de France nous a quitté. Nous avons perdu un grand défenseur de la communauté juive et de l’Etat d’Israel. Sincères condoléances à sa femme Michèle à ses filles Rebecca et Alexandra ainsi qu’à son fils David.

Un pilier de la communauté juive de France a été emporté par le coronavirus.

La France a perdu l’un de ses hommes les plus dévoués, un juif patriote qui a voué sa vie à son service.

Président de l’Union du Patronat Juif de France, Claude Barouch était un expert comptable reconnu et apprécié du 9e arrdt de Paris.

Il a toujours été un exemple et un modèle de persévérance et de détermination, ne manquant jamais à ses devoirs envers les siens, notamment en temps de crise et lors des épreuves. Il a, ainsi, honoré ses engagements.

Ceux qui l’ont connu ne pourront jamais oublier sa gentillesse, sa générosité, sa bonté, sa sensibilité, sa combativité pour les causes justes, son attachement à sa communauté. Il a porté haut les couleurs de La Défense d’Israel et de ses valeurs.

Claude Barouch faisait le bien sans ménager ses efforts, toujours animé par la seule volonté d’aider, d’être utile. Il y a quelques semaines encore, il se démenait pour sauver Actu J. Il avait la parole bienveillante, attentionnée, généreuse, précautionneuse, soucieuse de la transmission

Sioniste passionné, amoureux de son pays natal la Tunisie, mais aussi d’Israël et de la France, il était très apprécié de la classe politique en France pour la finesse, la pertinence et la justesse de ses idées. Toujours au premier rang quand il s’agissait de combattre l’antisémitisme et de défendre Israël. 

Claude était un homme de souffle, d’âme, d’esprit. Un homme droit de communauté et d’une fiabilité exemplaire. C’était l’un des plus grands dirigeants de la communauté juive de France.

La perte de Claude est une perte immense pour la communauté juive française. Un homme engagé contre l’antisémitisme et la défense d’Israël.  Toute la communauté juive de France est orpheline d’un de ses plus grands serviteurs depuis plus de 30 ans.

Qu’Hachem l’accueille au Gan Éden, qu’il repose en paix maintenant,et qu’il vous protège de la haut, nos condoléances pour toute ta famille, Barouh Dayan aemet, on vous embrasse, et vous envoie toute notre affection en ces difficiles moments.

Souhail Ftouh

L’Union des Patrons et Professionnels Juifs de France a été créée en 1997, une sorte de lobby pro-israélien en France pour favoriser le développement des relations économiques entre les PME françaises et israéliennes et défendre la communauté juive de France qui fait l’objet d’attaques visant son intégrité morale et physique.

L’UPJF mène depuis des années une action digne d’éloges pour lutter contre l’antisémitisme et le fait avec une détermination et une pugnacité remarquables. Elle défend Israël avec la même détermination et la même pugnacité.

L’UPJF n’hésite pas à critiquer le gouvernement français lorsqu’il prend des positions critiquables concernant l’antisémitisme et concernant Israël, ce qui, hélas, arrive souvent. Elle est dépourvue de tout comportement courtisan et est imprégnée de ce qui peut se résumer en un seul mot : droiture.

0 0 voter
Évaluation de l'article