Comment appelleriez-vous une organisation qui paie des centaines de milliers de dollars pour récompenser un adolescent qui prend un couteau dans la cuisine familiale et poignarde un autre adolescent à vélo dans la rue ?

Un monstre ? Le diable ?

Pour de nombreux Israéliens, la réponse qui vient à l’esprit est l’Autorité palestinienne.

Parce que c’est exactement ce que fait l’organe directeur du peuple palestinien.

Les paiements de la terreur proviennent du Fonds des martyrs de l’Autorité palestinienne. Ils versent des allocations mensuelles aux familles des terroristes tués, blessés ou emprisonnés pour avoir attaqué des Israéliens. Cela inclut ceux qui participent à des émeutes, lancent des pierres, ou même tout simplement aident ou planifient des attaques contre les Israéliens.

Les paiements pour terrorisme en chiffres

Le Washington Post a rapporté qu’en 2017, l’AP a versé 183 millions de dollars à des familles de “martyrs”, des terroristes tués en attaquant des Israéliens, et 160 millions de dollars à des prisonniers, dans des prisons israéliennes pour des attaques terroristes contre des Israéliens. 13 000 détenus ont reçu 12 307 dollars, ce qui est supérieur au revenu moyen des Palestiniens.

Il s’agit de 343 millions de dollars sur les 693 millions de dollars que l’Autorité palestinienne a reçus au titre de l’aide étrangère cette année-là. La moitié de leur aide sert à payer les terroristes ! Depuis, les paiements pour terrorisme ont été augmentés et les prisonniers et leurs familles reçoivent maintenant 3 000 $ ou plus par mois.

Le Washington Institute for Near East Policy a commandé un sondage en juin 2017 qui a montré que 2/3 des Palestiniens étaient contre la politique de récompenses financières pour les terroristes et leurs familles, d’autant plus que les paiements pour terrorisme les privent de leur aide étrangère qui est censé les aider à améliorer leur qualité de vie.

Traduit de l’anglais : https://honestreporting.com/palestinian-terror-payments-pay-for-slay/

0 0 voter
Évaluation de l'article