Le Sheikh Hamed al Assy, Wadi al As est un arabe palestinien qui a critiqué Mahmoud Abbas et l’Autorité palestinienne.

“Abbas me harcèle parce que des Juifs me rendent visite à la maison… Nous sommes une famille, ils [AP] ont détruit notre maison. En ce moment, je n’ai plus de foyer pour vivre.”

Où pensez-vous qu’un cheikh palestinien harcelé s’échappe pour être protégé ?

Le Sheikh a appelé Eldad Mansour, le coordinateur militaire de la communauté juive voisine Kirat Netafim. qui déclare: “Un soir, j’ai reçu un appel d’un Palestinien nommé Wadi Assy qui m’a dit : J’ai besoin de protection, ils veulent me tuer, l’Autorité palestinienne ne me protège pas, aidez-moi s’il vous plaît”.

Dans la video ci-dessous, le Sheikh présente son fils, Mohammed et déclare: “L’Autorité palestinienne le prenait quotidiennement pour l’interroger. Ils le frappaient, le maltraitaient. Finalement, il a voulu se pendre.”

Eldad Mansour explique : “Regardez comme c’est complexe. Ce village, Qaeawat Bani Hassan, est caractérisé comme étant un village du Hamas. Ma communauté en souffre énormément. Jets de pierres, cocktails Molotov et soudain un Palestinien veut que je le protège, c’est tellement complexe que c’est bizarre.”

Sheikh : “Mon plus jeune fils a 10 ans, il avait l’habitude de dormir avec ses chaussures, il avait peur. Toutes les nuits ils lançaient des engins explosifs sur notre maison ou des cocktails Molotov.”

Eldad : “J’ai essayé de comprendre la situation, il a dit que l’AP avait menacé sa vie, qu’ils avaient jeté des cocktails Molotov chez lui, brûlé sa voiture, qu’ils avaient menacé de le tuer, de violer sa femme et qu’ils tueraient ses enfants.”

Le Sheikh déclare à propos de son fils : “Ils lui ont dit, on va prendre ta mère et on va la violer devant tes yeux. C’est ça l’humanité pour ces gens qui se disent mériter de la pitié et souffrir à cause des Juifs.”

Eldad : “Il m’a dit, je quitte tout, vous êtes les seuls à pouvoir me protéger, je viens pour être protégé.”

Sheikh : “Les Juifs viennent, s’assoient avec nous, boivent du café avec nous, nous serrent la main, prennent des photos avec nous. Ils sont un peuple qui pardonne et qui a de la compassion.”

Eldad : “Je lui ai dit, tout d’abord, viens. On va te protéger. Il est arrivé ici au milieu de la nuit et m’a demandé de le laisser construire cette tente près de la clôture afin que les patrouilles militaires et moi-même puissions le protéger.”

Sheikh : “Les colons venaient me voir à 1h du matin, à 8h du matin tous les jours, ils s’occupaient de l’eau, de l’électricité, de tout.”

Eldad : “Je venais ici trois fois par jour pour m’assurer qu’ils ont tout ce dont ils ont besoin, pour m’assurer qu’ils ont de l’eau et de la nourriture. Il pouvait nous parler librement, tout ce dont il avait besoin. Toute la communauté s’est vraiment réunie pour cette affaire.”

Sheikh : “Qu’est-ce que c’est ? Dieu a légué la terre à des gens justes… Le peuple juif est un peuple compatissant. Les Juifs, comment nous ont-ils traité ? Tout ce dont nous avions besoin, ils nous l’apportaient sans même que nous le demandions.”

Eldad : “Nous, le peuple juif, sommes engagés à aider tous ceux qui se tournent vers nous. Nous ne pouvions pas l’ignorer et je suis heureux que nous ayons pu aider.”

0 0 vote
Article Rating