La nation arabe du Golfe se joint à l’Arabie Saoudite pour se rapprocher de l’État juif.

Le Bahreïn est le dernier État du Golfe arabe à autoriser les vols israéliens dans son espace aérien, alors que l’élan de l’accord de paix entre Israël et les Émirats arabes unis se poursuit.

“Le Bahreïn autorisera tous les vols à destination et en provenance des Émirats arabes unis (EAU) vers tous les pays à traverser son espace aérien”, a annoncé le ministère des transports du pays dans une déclaration publiée jeudi par la nouvelle agence publique du Bahreïn.

Cette décision fait suite à une demande des Émirats Arabes Unis et fait écho à la décision prise cette semaine par l’Arabie Saoudite d’ouvrir son espace aérien aux vols en provenance et à destination d’Israël qui avaient été interdits auparavant.

Il s’agit d’une nouvelle étape importante dans la normalisation des relations avec un plus grand nombre d’États arabes, suite à l’annonce le mois dernier par le président Trump de l’accord décisif qui verra Israël et les Émirats Arabes Unis signer un accord de paix à la Maison Blanche dans les prochaines semaines.

Les EAU deviennent la troisième nation arabe à faire la paix avec Israël après l’Egypte et la Jordanie. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le Secrétaire d’Etat Mike Pompeo ont tous deux déclaré que d’autres Etats pourraient suivre.

Pompeo s’est rendu dans la région cette semaine et a tenu des discussions non seulement à Jérusalem et aux EAU, mais aussi au Soudan, au Bahreïn et à Oman – trois pays mentionnés comme prochaines étapes possibles.

Lundi, le tout premier vol d’El Al a atterri aux EAU avec une délégation israélo-américaine, l’équipe américaine étant dirigée par le conseiller principal et gendre du président Trump, Jared Kushner.

Ce vol a reçu l’autorisation d’utiliser l’espace aérien saoudien et les Saoudiens ont ensuite officiellement annoncé qu’ils autorisaient les vols de tous les pays à survoler le pays.

Bien que les annonces de l’Arabie Saoudite et du Bahreïn ne mentionnent pas le mot “Israël”, il est clair que les deux pays ont donné leur approbation à l’accord de paix entre Israël et les EAU que les Américains ont contribué à faire aboutir.

Cette nouvelle constitue un développement énorme pour les voyageurs aériens à destination d’Israël, car les vols vers de nombreuses destinations en Asie prenaient des heures de plus pour contourner les États arabes du Golfe.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a salué la décision de l’Arabie saoudite. “Une autre percée énorme – les avions israéliens et les avions de tous les pays pourront voler directement d’Israël vers Abu Dhabi, Dubaï et retour. Cela réduira les coûts des vols, raccourcira les délais, développera un tourisme formidable, ouvrira notre économie”, a-t-il déclaré.

M. Netanyahu a également déclaré que “cela ouvrira l’Est. Quand vous prenez l’avion pour la Thaïlande ou n’importe où en Asie, vous réduisez les heures et les prix. C’est un message important pour vous, citoyens d’Israël. Ce sont les fruits de la paix – de la vraie paix”.

Traduit de l’anglais: https://unitedwithisrael.org/skies-open-for-israel-bahrain-joins-saudis-in-welcoming-israeli-planes-in-airspace/

5 1 voter
Évaluation de l'article