Le ministre israélien des affaires stratégiques a publié un rapport documentant la manière dont les nouveaux traités de paix de l’État juif avec les pays arabes nuisent au mouvement anti-Israël BDS.

Le mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) veut que le monde pense qu’Israël est un horrible État d’apartheid qui opprime les Arabes.

Lorsque l’État juif signe des traités de paix avec ses voisins arabes, ce faux récit est exposé pour ce qu’il est : une stratégie construite sur des mensonges visant à détruire Israël.

Mercredi, le ministère israélien des affaires stratégiques a publié un rapport qui montre comment ces nouveaux accords de paix pourraient porter des coups dévastateurs au mouvement BDS.

Plus précisément, le rapport montre comment les nouveaux accords de paix avec Israël “invalident les idées sur lesquelles le mouvement BDS est basé”, rapporte le Jerusalem Post.

Selon le ministère, l’opposition du BDS à la nouvelle ère au Moyen-Orient expose les objectifs néfastes du mouvement et son opposition au processus de paix.

Les récents accords d’Israël avec les Emirats Arabes Unis et le Bahreïn “sont un message clair à nos ennemis contre la haine et les boycotts”, a commenté le ministre des affaires stratégiques Orit Farkash-Hacohen, rapporte le Post.

Farkash-Hacohen a ajouté qu’elle est optimiste sur le fait que les “voisins les plus proches d’Israël vont intérioriser le fait que résister à la normalisation n’apportera pas la paix mais ne fera que préserver le cycle de la violence”.

Le président américain Donald Trump a fait allusion à “cinq ou six” pays arabes supplémentaires sur le point de faire la paix avec Israël dans les minutes précédant la signature des “Accords d’Abraham”.

La paix au sens large pourrait être le clou dans le cercueil du BDS, qui cherche un Moyen-Orient dans lequel Israël disparaît comme par magie ainsi que les Juifs en Terre Sainte.

Source: https://unitedwithisrael.org/

0 0 voter
Évaluation de l'article