Un conducteur subit une grêle de pierres près de la vieille ville, alors que la capitale est en proie à des violences lors de la Journée de Jérusalem. Il percute des agresseurs qui tentent ensuite de le traîner hors du véhicule ; un policier situé à proximité repousse les agresseurs en tirant en l’air avec son arme ; le conducteur et son passager sont légèrement blessés.

Un chauffeur israélien a failli être lynché à Jérusalem lundi, alors que la tension monte en flèche dans la capitale et que des manifestants palestiniens et la police s’affrontent à plusieurs reprises sur le Mont du Temple.

La voiture du conducteur a été frappée par des pierres et des rochers lancés par au moins 10 émeutiers arabes près de la vieille ville, le blessant et l’amenant à s’écraser sur le trottoir et à frapper l’un de ses assaillants.

Les émeutiers ont ensuite essayé de traîner le conducteur hors de sa voiture, mais il a été secouru par un policier qui se trouvait à proximité et qui a repoussé les assaillants.

Le conducteur a été légèrement blessé et a été évacué avec son passager vers l’hôpital universitaire Hadassah du Mont Scopus.

Cliquez la video ci-dessous pour la voir sur YouTube.

“[Les émeutiers] ont jeté des pierres tout le long de la rue”, a déclaré le chauffeur anonyme.

“C’est une route qui était censée être sécurisée par la police. Mais elle était pleine de jeunes Arabes et il n’y avait pas la moindre présence policière”, a-t-il ajouté.

“En approchant de l’entrée Lions Gate de la vieille ville, la voiture s’est retrouvée bloquée. J’ai commencé à faire des allers-retours, tandis que les vitres de la voiture volaient en éclats autour de nous”, a-t-il dit.

“Je me suis retrouvé coincé sur le trottoir et la voiture ne voulait pas bouger. Les terroristes ont ouvert les portes et ont continué à nous attaquer. La police était à quelques mètres et l’un des agents est venu nous aider. Il est arrivé seul et nous a sauvés.”